Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

À voir ou revoir les trois moments clés du film Road sur la famille Dunlop

Dans Moto / Pratique

Le documentaire Road réalisé par Michael Hewitt et Dermot Lavery en 2014 sur le parcours des deux générations de la famille Dunlop ,est disponible depuis peu gratuitement en version française et en HD, sur Youtube. L'occasion de découvrir ou redécouvrir l'histoire de cette famille historiquement liée aux courses sur route. 

À voir ou revoir les trois moments clés du film Road sur la famille Dunlop
  • Quand Joey Dunlop gagne le TT de l’île de Mann en 2000

Personne ne misait un centime sur lui à ce moment-là. Après avoir été un grand champion de moto, Joey Dunlop s’aligne au départ du TT – Tourist Trophy - de l’île de Mann à l’âge de 48 ans. Dix ans se sont écoulés depuis sa dernière victoire au TT. Son adversaire John Mc Guinness, gagnant de l’édition précédente, confie dans le reportage : « Dans ma tête, j’allais le battre. Un point, c’est tout. Du genre, c’est moi le champion, et lui, le petit vieux, il va bien voir. Je n’ai jamais su par où il était passé. J’allais à fond et il m’a tout simplement sonné. » La modestie de Joey Dunlop et sa détermination dépeintes durant le début de Road, donnent à cette victoire une autre saveur. Un moment historique dans le milieu. Émouvant dans le film.

Joey Dunlop
Joey Dunlop
  • Quand Robert Dunlop retombe en 1998 à la North West 200

Les images d’archive de cette course en Irlande, où Robert Dunlop, le petit frère de Joey, est éjecté de sa moto, sont impressionnantes. D’autant plus qu’il s’agit de son retour après un grave accident en 1994 qui a failli lui coûter la vie. « Tout son côté droit était lacéré. On a commencé à s’occuper de son bras, mais très vite, on s’est attaqués à la jambe qui devenait noire et qui présageait une amputation. Il pourra peut-être marcher à nouveau mais il ne pourra plus piloter une moto de sa vie », déclarait le médecin à l’époque. Il avait tort.

  • Quand on suit en même temps Robert le père et Michael le fils

À ce moment du documentaire et pour la première fois, l’écran est divisé en deux, à gauche le fils en 2012, à droite le père en 1992. Les cadrages sont volontairement identiques entre les images d’archive et celles plus récentes. On les voit marcher vers la ligne de départ, accompagnés de leur staff, puis mettre leur casque, enjamber la moto et partir. Dans Road, les réalisateurs nous font ressortir la passion, la fraternité, mais aussi la transmission. Et, en effet, Robert Dunlop a filé le virus de la course de moto à ses deux fils. Robert décédera en 2008 lors d’une course. Son fils William connaîtra le même sort dix ans plus tard. 

 

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire