Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Helston's gant Rider Hiver : l'essai

Dans Moto / Equipement

Pour les mains des gentlemen Helston's propose le Rider Hiver, un gant sobre à l'esprit vintage. Primaloft, cuir, fibres aramides, homologation CE (1KP), surpiqûres d'ambiance… un gant soigné pour la terrasse des cafés ou pour se balader sans se les geler ? Essai.

Helston's gant Rider Hiver : l'essai

Le cuir et le vintage sont les fonds de commerce du fabricant Helton's, le Rider Hiver se les approprie avec style. Vintage en évitant de tomber dans le too much le frenchy se veut actuel avec notamment l'emploi de Primaloft cumulant une bonne efficacité thermique et un excellent niveau de confort et des coques ultra discrètes… Répondant aux normes européennes comme EPI (1KP), le gant est clairement dans son élément au mois de décembre mais risque d'être quelque peu limite au fort de l'hiver.

MAIS POURQUOI ?

Helston's gant Rider Hiver : l'essai

Ils ont fière allure ces Rider mixant un cuir camel et noir le tout souligné par trois bandes imprimées en marron clair. Helston's complète sa copie avec de petits détails bien vus, comme un serrage de poignet pratique, un motard en surimpression ou encore des ourlets noirs plutôt sympas. Tout ça est bien ficelé.

Comme le disait Desproges "il y a des objets qui agressent l’homme parce que c’est leur raison d’être" et bien il y a des objets qui agressent les réservoirs à essence parce que c’est leur raison d’être… c'est le cas des boutons-pression qui agressent les réservoirs à essence par pure cruauté. Pourquoi ? Pourquoi avoir mis sur les languettes une pression qui n'a qu'une seule envie : marquer votre peinture! Un conseil virez-les avant qu'il y ait un drame… et faites de même avec l'anneau métallique latéral.

Helston's gant Rider Hiver : l'essai

Léger avec un poids de 116 grammes (poids vérifié pour une taille 10) le français ne sera jamais fatigant et toujours confortable. On aime la douceur de sa doublure et ses coques qui savent se faire oublier ainsi que sa facilité d'enfilage.

DU CONFORT POUR LA VILLE

À vocation urbaine le Rider Hiver sait être convaincant dès l'enfilage avec un excellent niveau de souplesse.

Helston's gant Rider Hiver : l'essai

La longueur de la manchette est suffisante dans la quasi-totalité des cas et on aimera sa fermeture bien faite et la bonne préhension des commandes due à une épaisseur maîtrisée. Sans pouvoir rivaliser avec un gant hiver touring il donne le change, permettant de rouler au chaud jusqu'à 5 °C avant d'avouer ses limites si le thermomètre continue de chuter ou si la vitesse dépasse les 100 km/h. Clairement il est plus chaud qu'il n'y parait, merci mister Primaloft...

Bonne nouvelle la membrane étanche et respirante prend son rôle au sérieux, aucune prise d'eau n'a été enregistrée durant la totalité de nos tests. Dommage que Helston's n'ait pas pensé à greffer des pads antidérapants aux emplacements stratégiques, le confort de pilotage sous la pluie n'en aurait été que meilleur. Au final Helston's réussi son coup en proposant un gant qui fait le job sans défaillir.

BILAN

Sobre sans être fade le gant homologué nous a séduit sur de nombreux points. Plus chaud qu'il n'en donne l'impression, étanche et confortable le Rider Hiver est un vrai gant de tous les jours... tout doux. On aimera sa facilité ou encore son tarif qui ne dépassera pas les 70 euros. Une belle alternative pour les fans de vintage qui évoluent en ville.

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire