Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

MotoGP – Valence J.3 : le Champion Márquez félicite Dovizioso

Dans Moto / Sport

André Lecondé

MotoGP – Valence J.3 : le Champion Márquez félicite Dovizioso

Et de six ! Marc Márquez, à 24 ans, en est à six sacres. Mais il n’est de belle victoire qu’à l’aune d’un rival de qualité. Tout à sa joie à Valence, l’Espagnol n’oublie pas de rendre hommage à un Dovizioso qui lui a donné d’autant plus du fil à retordre qu’il est la surprise de cette saison. La bonne surprise, pour être précis.

Marc Márquez : « ce fut compliqué à contrôler. La meilleure stratégie était de rallier l’arrivée, mais j’ai connu quelques difficultés pour me maîtriser. J’ai laissé Zarco me passer, car je savais qu’il allait tout donner pour prendre l’avantage. Derrière lui, je suis parvenu à me montrer plus rapide. J’étais à l’aise peut-être même un peu trop puisque j’ai commis plusieurs maladresses. Il a commis une erreur à son tour et je l’ai dépassé. Étant trop proche de lui, j’ai dû retarder mon freinage pour éviter un moment critique… mais je me suis mis en danger ! »

« Je suis déçu que Dovi' ne soit pas là avec nous, car il a réalisé une saison remarquable. J’ai tout de même persévéré pour faire la jonction sur les avant-postes, mais j’ai perdu ma concentration, manqué plusieurs rapports… J’ai donc décidé de terminer la course ».

« Ce n’était facile, j’ai poussé à chaque séance. Mais c’est quelque chose que nous devons changer en prévision de l’an prochain. Je suis tombé à 27 reprises, mais je pense que j’ai dû en éviter une cinquantaine. Ces chutes vous permettent de comprendre, mais c’est un point sur lequel nous devons mettre l’accent à l’avenir : maintenir le même niveau sans danger. »

« Je suis déçu qu’il n’ait pas pu terminer aujourd’hui. C’est un rival incroyable et une personne fantastique. J’entretiens de bonnes relations avec lui. Tout le staff Ducati s’est rendu dans mon box pour féliciter mon équipe avec un profond respect. J’ai beaucoup appris de lui, en particulier sur le plan mental. Sa façon dont il aborde les courses et les week-ends ont montré que vous avez besoin de faire abstraction des autres. Peu arrivent le faire, il est l’un d’entre eux, si ce n’est le meilleur. »

« Pour le moment, je suis Champion du Monde. Nous le sommes jusqu’à la fin du mois de décembre. Mais à partir du 1er janvier, ce sera une nouvelle histoire, je serai un nouveau pilote. »

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire