Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

De plus en plus de Franciliens laissent leur véhicule au garage

Dans Moto / Pratique

De plus en plus de Franciliens laissent leur véhicule au garage

Le nombre de déplacements en voiture est en baisse en Île-de-France de 5 % en huit ans. Un changement de comportement que l’on retrouve aussi chez les motos et scooters, avec une réduction de 25 % des trajets.

Entre 2010 et 2018, les Franciliens ont fait évoluer leur mode de déplacements. Exit la voiture ou la moto, bonjour la marche, le vélo et les transports en commun. Enfin, c’est à relativiser. Car même si l’usage de l'usage de la voiture dans les déplacements du quotidien a diminué de 4,7 % par rapport à 2010, on comptabilise environ 15 millions de déplacements quotidiens en auto (sans compter les parcours des livreurs et les trajets de transit de la part des non Franciliens) …

30 % de déplacements quotidiens à vélo

Un Francilien réalise en moyenne 3,8 déplacements, parcourt 18 kilomètres et passe 1 h 30 à se déplacer. Des chiffres stables à l’échelle de l’individu. D’un point de vue plus global, c’est différent. La population augmentant en région parisienne, le nombre total des trajets a, de ce fait, progressé de 5 %, soit 2 millions d’itinéraires supplémentaires en huit ans.

Pour pallier cette saturation des routes, les habitants se tournent vers les bus, métros, trains, qui ont vu leur usage augmenter de 14 %. Les mobilités douces aussi ont la cote, surtout le vélo (+30 %). La marche reste cependant le mode de déplacement le plus privilégié avec 17 millions de trajets chaque jour, un chiffre en hausse de 8 %.

Renouvellement du matériel et nouveaux services mobilité

Cette étude a été commandée par Île-de-France Mobilités, l’autorité organisatrice des transports dans la région, et cofinancée par l'État. Valérie Pécresse, présidente d'Ile-de-France Mobilités, voit, à travers ces résultats, un des effets de sa politique de transports. « Ces évolutions ont été portées par les investissements massifs que nous avons initiés en 2016 et qui commencent à porter leurs fruits », a-t-elle mis en avant.

Elle a également évoqué la suite de son programme, « entre 2016 et 2021, nous allons renouveler le matériel roulant avec 700 trains neufs ou rénovés et plus de 1 000 bus propres. Nous facilitons aussi l’accès aux transports en commun avec le Smart Navigo et développons de nouvelles lignes de banlieue à banlieue. Nous développons enfin de nouvelles solutions de mobilité comme Véligo, un service de location longue durée de vélo à assistance électrique. »

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire