Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Disparition de Patrick Godet.

Dans Moto / Loisirs

Disparition de Patrick Godet.

 C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la disparition de Patrick Godet. C'est le monde de la moto ancienne en général, et plus particulièrement celui des amateurs de machines anglaises qui est en deuil.

 C'est un grand nom de la moto ancienne qui vient de nous quitter. Patrick Godet s'en est allé ce lundi 26 novembre à l'âge de 68 ans.

 Ce nom est indissociable de l'enseigne Vincent et pour cause. C'est au début des années soixante-dix, à son retour de ce qui était à l'époque le service militaire obligatoire, que Patrick Godet s'achète sa première Vincent. Tombé littéralement amoureux de cette marque (il sera à l'origine de la création du club français des amateurs de Vincent), il n'aura de cesse d'apporter tous les soins nécessaires aux machines qui passeront entre ses mains ceci, afin de les rendre fiables et agréables. Après avoir un peu tâté de la piste (il sera même président de l'AFAMAC), il fera rouler des pilotes comme Hubert Rigal ou Bruno Leroy.

 La qualité de son travail lui permettra même d'obtenir l'autorisation de Fritz Egli de reproduire ses cadres. Ce sera le début de l'aventure Godet Motorcycles. Les moteurs, toujours des Vincent, seront améliorés et portés à un peu plus de 1300cc. Après des débuts chaotiques, il obtiendra le soutien du Chanteur Florent Pagny. Aujourd'hui, plus que des machines, les Egli Vincent Godet sont du domaine de l'œuvre d'art.

 Lundi dernier, Patrick Godet a décidé de quitter la scène. À sa famille et à ses proches, Caradisiac Moto adresse ses plus sincères condoléances.

(Photo: site Godet Motorcycles).

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire