Publi info

Esquad gant chauffant Molina 2: l'essai

Dans Moto / Equipement

Esquad peaufine pour 2018 sa gamme de gants chauffants. Nous avons essayé pour vous la version 2 du Molina, voici nos conclusions. Verdict après 2 mois d'utilisation.

Esquad gant chauffant Molina 2: l'essai

Il y a un an (quasiment jour pour jour) nous vous proposions dans nos colonnes le test du gant chauffant Molina, une nouveauté 2017 chez Esquad (retrouvez ici nos conclusions). Pour 2018 le français revient avec une version 2 ajustée, notamment au niveau de la manchette. Les connectiques sont également revues au même titre que les éléments chauffants avec en prime une certification européenne désormais estampillée. Vraies évolutions ou bla-bla marketing?

CE QUI CHANGE

Cette seconde déclinaison a droit à ça:

  • une connectique revue pour une température de « chauffe » plus élevée 
  • de nouvelles batteries plus autonomes 
  • un système de chauffe étendue 
  • des manchettes plus longues  
  • une membrane thermique isolante
  • une certification comme EPI
  • un prix en hausse
Esquad gant chauffant Molina 2: l'essai

POUR QUELQUES CENTIMÈTRES DE PLUS

Il ne s'agit pas là d'une nouveauté à part entière mais plutôt d'une évolution. Ce Molina second du nom ressemble à s'y méprendre à son grand frère né un an plus tôt mais à y regarder de plus près on retrouve quelques différences... plutôt bienvenues.

On regrettait une manchette trop juste, Esquad réagit et augmente son amplitude avec 1 cm de mieux vérifié pour la largeur et 1,7 cm de hauteur en plus (vérifié) face à la version précédente. C'est beaucoup mieux. On valide.

Le frenchy a prolongé également ses résistances chauffantes jusqu'au bout des doigts. Là encore le gain se fait ressentir au quotidien avec une température plus diffuse et beaucoup mieux répartie. On aime surtout lorsque l'on part dans les petits matins... d'hiver... La douceur de chauffe est toujours au rendez-vous avec une manipulation via un gros bouton toujours aussi évidente. On aime la mise en route avec la position de chauffe maximale et le delta allant du plus fort au plus faible (rouge 100% de la puissance avec 60°C, blanc 80% de la puissance avec 55°C et bleu 60% de la puissance avec 45°C).

POUR QUELQUES MINUTES DE PLUS

Les nouvelles connectiques et le nouveau système de chauffage se montrent plus performants que par le passé mais n'offrent que peu de temps supplémentaire face à la version 1. On gagnera (données temporelles vérifiées) 15 minutes en pleine puissance (avec 2 heures 20), 10 minutes en position intermédiaire (pour 2 heures 30 de chaud) et 20 minutes le curseur en position économique avec 3 heures 05 de chaleur. La charge complète reste de quasiment 5 heures. C'est toujours aussi long. On aurait espéré mieux...

On aimera toujours la bonne protection thermique, la résistance à l'eau digne de ce nom. D'excellents points car un gant chauffant doit avant tout être un équipement hiver qui prend son rôle au sérieux. Le feeling des commandes et la souplesse générale restent identiques à la version précédente. Même remarque concernant le volume général.

BILAN

Dès sa seconde année de commercialisation Esquad retravaille les points faibles de son Molina. Une excellente chose qui hélas ne fait pas l'unanimité chez les équipementiers. La dernière version évolue au niveau de la manchette désormais plus conséquente et du système de chauffage. Mieux réparti avec des résistances qui vont jusqu'au bout des doigts. Le rendu gagne réellement en qualité mais hélas trop peu en temps de chaleur ou de recharge. Ces évolutions ont fait grimper le prix de 10 euros et fait disparaître le second jeu de batterie livré de série sur la version 1... Bonne nouvelle la certification comme EPI (niveau 1 KP) est aujourd'hui présente.

Esquad gant chauffant Molina 2: l'essai
Esquad gant chauffant Molina 2: l'essai
Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire