Publi info

La fin des moteurs thermiques en France d'ici 2040 ?

Dans Moto / Pratique

La fin des ventes des moteurs thermiques (essence et diesel auto et moto) en France d'ici 2040, s'il ne s'agissait que d'une annonce jusqu'alors, les députés viennent de l'inscrire dans un amendement déposé par Jean-Luc Fugit. La ministre des Transports se félicite de cette étape historique.

La fin des moteurs thermiques en France d'ici 2040 ?

Baisse de 37,5 % des émissions de CO2 des véhicules à énergies fossiles (essence, gazole, gaz) d'ici 2030 puis fin des ventes desdits véhicules d'ici 2040… le texte prévoit la mort programmée des moteurs à énergies fossiles… pour les particuliers bien entendu. Tel est l'amendement déposé par Jean-Luc Fugit (LREM) dans le cadre de la LOM (Loi d'Orientation des Mobilités) que les députés doivent encore discuter en séance publique le 3 juin prochain.

Un positionnement historique puisque le France sera le premier pays à inscrire une interdiction thermique dans sa loi qui n'était qu'un objectif présenté par Nicolas Hulot en juillet 2017. Jean-Luc Fugit : "cet objectif est néanmoins possible (et nécessaire), ainsi que le montrent notamment les prévisions des constructeurs, qui envisagent une fin de commercialisation des ventes de véhicules exclusivement diesel et essence au début des années 2030". Pour mémoire actuellement 98,5 % des ventes de véhicules sont thermiques.

(Source : actu-environnement)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

ça me paraît très court. d ici la, ils vont reculer la date moult fois.

Par

Sachant que l'électrique à batterie est 10 fois plus polluant à produire et impossible à recycler.... Il faudrait plutôt miser sur l'hydrogène. Seule véritable solution à développer d'urgence.

Par

Ca sort d'où cette histoire de batterie 10 fois plus polluante à produire ? Ce n'est pas ce que disent majoritairement les gens qui font des etudes à ce sujet. L'extraction du pétrole c'est censé être ecolo maintenant ?

Troquer 10 tonnes de petrole contre quelques kilos lithium me parait plutôt un bon deal.

L'hydrogène est intéressant, mais je ne trouve pas vraiment de réponse à la question de comment on va le produire et le transporter, sachant que sa production demande beaucoup plus d'énergie qu'il n'en faut pour recharger une batterie.

Par

Problème insoluble à ce jour. Qui peux dire comment nous allons, plutôt vous aller rouler demain. J'espère que les politiques seront pour une fois dans du concret, du réel, en partenariat avec les chercheurs, avec ceux qui peuvent apporter des réponses plausibles plutôt que ces éternelle s mesure prises à chaud de manière irresponsable. Pour ma part, je suis prêt à laisser ma xk 4.2 qui ne roule que 5 à 6000 km par an aau musée pour un véhicule "eco" avec un confort ++. Osons tout pour cet enjeux.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire