Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les sociétés d’autoroutes épinglées par la Cour des comptes

Dans Moto / Pratique

Les sociétés d’autoroutes épinglées par la Cour des comptes

Le 6 février dernier, la Cour des comptes a rendu son rapport annuel dans lequel elle met en cause les sociétés d'autoroutes, et les accuse d'incohérence dans leurs tarifs. Celle-ci juge ainsi démesurée l'augmentation des prix pratiqués aux péages des tronçons les plus fréquentés qui sont amortis depuis longtemps, et qui ne se traduit pas par une amélioration de prestations. Les Autoroutes du Sud de la France (ASF) et la Société des Autoroutes Paris-Normandie (SAPN) se font plus remarquer que les autres, puisque celles-ci pratiquent les hausses de tarif les plus spectaculaires, et inexpliquées. Certains péages ont ainsi connu une hausse de 80% de leurs prix depuis leur mise en place, alors que d'autres, moins utilisés, n'ont pas vu leurs tarifs varier. Afin de recadrer un peu la situation et de ne plus laisser libre cours à la soif de bénéfices des sociétés d'autoroute dans leur ensemble, la Cour des comptes préconise un peu plus de transparence en rendant disponible sur internet les tarifs réels au kilomètre. Elle demande également à l'Etat de publier tous les ans un rapport sur l'ampleur et les raisons des hausses de tarifs autoroutiers.


PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Ils avaient qu'à ne pas les vendre ou le faire sous conditions... Mais ça aurait nécésité une vision un peu plus long terme que 6 mois, la capacitée de projection d'un politique...

Par Anonyme

Ce n'est pas d'aujourd'hui...Nous,les Usagers Quotidien avons subit des hausses de 100 à 200% en 2 ans sur nos abonnements sur le réseau ATMB dans le 74 et l'Etat est toujours actionnaire à 60% dans cette autoroute......et qui à payer la dette du tunnel.......???

Par Anonyme

il ne faut pas préconiser et recadrer là , il faut des amendes lourdes a  partager entre les usagers

Par Anonyme

tant que l'État trouve " intelligent" de confier la gestion, et le bénéfice, du bien public à des entités privées, il faudra s'attendre à de pareilles dérives. La question qui se pose, en filigrane, est : les mandataires publics sont-ils au service du Peuple ou sont ils des VRP des sociétés qu'ils avantagent indument ? Il ne faut pas être devin pour imaginer la réponse...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire