Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Une bicylindre 250 cm3 arrive chez Bullit

Dans Moto / Nouveauté

Avec la Bluroc 250 V2, Bullit prend du cube pour proposer dès le printemps une moto bicylindre de 17 chevaux qui viendra étoffer la gamme jusque-là réservée aux 125 et moins du constructeur belge.

Une 250 au catalogue Bullit.
Une 250 au catalogue Bullit.

Non seulement la prochaine Bluroc 250 V2 est la machine qui cubera le plus chez Bullit, mais elle fait également figure d’exception sur un segment où la majorité des machines de 250 à 400 cm3 disposent de moteurs monocylindres. Avec son bicylindre en V, la Bluroc 250 ne proposera toutefois « que » 17 chevaux et une vitesse max de 125 km/h. Un choix surprenant de la part de la marque belge qui s’explique sans doute par un désir de maîtrise des coûts de production. Fabriqué en Chine par Lifan, le moteur 250 cm3 quatre temps est refroidi par air et apporte tout de même une plus value esthétique à la moto.

Avec son mono-amortisseur arrière, sa fourche télescopique, ses jantes à rayons, son échappement bas et son style de scrambler, la 250, déclinée en vert et gris, reprend habilement les codes qui ont fait le succès de la marque.

À l’instar de Mash ou de Brixton, les motos de Bullit sont assemblées en Chine, même si la partie création demeure sur le sol européen. Un choix délibéré et assumé qui permet de réduire drastiquement les coûts de production, et qui permet à Bullit d’appliquer une politique tarifaire très agressive sur ses différents modèles. Si le constructeur belge n’a pas encore communiqué le tarif de cette Bluroc 250 V2, il y a fort à parier qu’il devrait rester en dessous des 4 000 €. Un positionnement qui devrait permettre à la quart-de-litre rétro de trouver son public.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire