Publi info

Christophe Castaner : "60% des radars dégradés"

Dans Moto / Pratique

Officiellement 3 200 radars fixes sont implantés sur les routes françaises, 60 % seraient dégradés depuis le début des mouvements des "gilets jaunes" selon le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

Christophe Castaner : "60% des radars dégradés"

Jeudi dernier, 10 janvier 2019, Christophe Castaner annonçait que "près de 60 % des radars aujourd'hui ont été neutralisés, attaqués, détruits par celles et ceux qui se revendiquent de ce mouvement-là" sur 3 200 installés dans l'hexagone.

Peinture, scotch, masquage, incendie, vitre cassée… les dégradations sont nombreuses et le coût de remise en état conséquent allant de 500 euros à 200 000 euros pour des radars de tronçons. Mais ces mises hors service sont également une jolie perte financière pour l'État avec un pactole qui fond comme neige au soleil.

Une réponse populaire sous forme de symbole comme le soulignait Pierre Chasseray, délégué général de « 40 millions d'automobilistes » cet été : "Lorsque les « bonnets rouges » ont manifesté contre l'écotaxe, ils ont brûlé les radars aussi bien que les portiques ; quand les buralistes s'insurgent contre l'augmentation des taxes sur les cigarettes, ils bâchent les radars pour atteindre l'État. En somme, le radar est devenu le symbole de l'abus fiscal français." Reste que l'addition finale sera lourde… et passera hélas par notre compte en banque…

(Crédit photo: franceinter)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire