Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

FFMC : appel à la mobilisation générale

Dans Moto / Pratique

Pauline Rachwal

FFMC : appel à la mobilisation générale

La France est depuis de nombreuses années en complet décalage avec les autres pays européens pour la loi sur le bridage à 100 chevaux pour les motos. Actuellement nous sommes le seul pays à appliquer ce type de règle.


D'après la FFMC, « Le préjugé perdure depuis vingt ans : « si les motards se tuent, c'est parce qu'ils roulent trop vite ». L'amalgame fait entre vitesse et puissance est pourtant totalement erroné et ne sert qu'à plonger les motards dans la marginalité et à les exposer à une précarité intolérable en cas d'accident, puisque les assureurs peuvent refuser de prendre en charge un sinistre occasionné avec une moto remise dans sa configuration d'origine.


En effet, le nombre de tués en France est supérieur aux autres pays européens. Mais n'est-ce pas le meilleur moyen pour le motard de braver l'interdit, cette loi ? Toutes les études réalisées sont en totale opposition avec cette loi.


L'état ne cesse de s'enfoncer dans des procédures de plus en plus répressives et nous devons montrer que nous ne sommes pas des moutons et que notre solidarité peut payer.


Pour que les motards soient enfin reconnus comme des citoyens à part entière, les avocats de la commission juridique de la FFMC se sont mobilisés pour faire tomber cette réglementation absurde et sans fondement. Mais nous ne pouvons pas réussir seuls. Plus que jamais, nous avons besoin de votre soutien.


Pour cela :


Diffusez, remplissez et signez la plainte dirigée contre l'Etat français et renvoyez-la à la FFMC:


  • Secrétariat National
  • 35 bis, rue des Messiers
  • 93100 Montreuil-sous-Bois.

« La démarche est totalement gratuite et chacun peut demander à ce que ses coordonnées restent confidentielles. Les citoyens ont le droit d'attirer l'attention de la Commission européenne sur le non respect par un Etat membre du droit communautaire. Si celle-ci constate une violation effective des traités, elle initiera un recours en manquement contre l'Etat français. Dans le cas contraire, la plainte sera simplement classée sans suite. »


Pour télécharger le formulaire ici.


Mots clés :

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire