Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info

Les ZCR, une goutte d’eau dans l’océan pour la FFMC

Dans Moto / Pratique

Les ZCR... une goutte d'eau dans l'océan pour la FFMC qui souligne que faire croire au particulier que l'utilisation de son véhicule en est l'une des causes principales est pour le moins contestable...

Les ZCR, une goutte d’eau dans l’océan pour la FFMC

La FFMC ne revient pas sur le fait que protéger la planète de la pollution est indispensable mais se questionne sur les ZCR (Zone de Circulation Restreinte) et la gestion des priorités. Ne devrait-on pas classer les véhicules par émission réelles en conditions réelles d'utilisation à la place de le faire suivant les années de construction?

"Le mensonge, et c’est la toute la duplicité de ceux qui ont édicté ces lois sur les ZCR et autres vignettes Crit’Air, ne consiste pas à dire que nos véhicules polluent : c’est vrai. Il consiste à faire croire que la résolution de la pollution des véhicules particuliers soit une priorité ! Comment justifier de ce caractère urgent, quand on sait que les entreprises les plus polluantes (et riches) peuvent acheter leur « droit à polluer » aux entreprises plus propres ?" souligne la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) qui souligne entre autres que 100 entreprises émettent à elles seules 71% du CO2 mondial (étude de l’ONG Disclosure Project sur des données de 1988 à 2015), que EDF vend à l'étranger des centrales à charbon, que les 15 plus gros cargos polluent autant que l'intégralité des voitures dans le monde, que les yachts de plus de 60 mètres consomment en moyenne 900 litres à l'heure...

"On notera avec intérêt que notre demande de rencontrer le Ministre Hulot pour évoquer ces problématiques est toujours sans aucune réponse ni positive ni négative ni… A croire que nous ne sommes qu’une quantité négligeable : si c’est vraiment le cas, pourquoi nous intégrer au dispositif des ZCR – Crit’Air ?" conclue la FFMC...

Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bonjour

1. Les vignettes Crit'Air classent les véhicules en fonction de leurs émissions d'oxydes d'azote et de particules

2. Ce classement n'a donc rien à voir avec les émissions de CO2 !

3. Les ZCR vise à répondre à un problème de qualité de l'air dans les villes et pas au problème du réchauffement climatique

4. L'achat de "droit à polluer" fait partie d'un système qui vise les plus grosses industries pour réduire globalement leurs émissions de gaz à effet de serre, dont le CO2. Cela n'a donc encore une fois rien à voir avec les vignettes Crit'Air et la pollution de l'air ambiant !

5. En Ile-de-France, le trafic routier est responsable de 56% des émissions d'oxydes d'azote alors que l'industrie n'est qu'à 12% (source : inventaire des émissions polluantes d'Airparif pour l'année 2012)

6. En Ile-de-France, le trafic routier est responsable de 28% des émissions de particules (PM10) alors que l'industrie n'est qu'à 4% (source : inventaire des émissions polluantes d'Airparif pour l'année 2012)

7. Il faudrait donc revoir vos arguments avant d'aller voir le ministre Hulot.

Bonne journée

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire