Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Lima, les réussites

Dans Moto / Sport

David Jouguet

2. Lima, les belles surprises

Lima, les réussites

La plus grande pour le monde du rallye-raid, sera sans doute le pilote Slovène, Stefan Svitko, lui nous ne l'avions pas vu venir, pourtant en 2010 il finit 13ème mais là il arrive 5ème à Lima. On peut facilement imaginer qu'il sera l'an prochain dans une équipe peut-être plus performante encore, l'Orlen Team ou mieux.


Il est nommé comme LA révélation de ce Dakar 2012, l'Espagnol Joan Barreda Bort au guidon de l'ex-BMW estampillée Husqvarna et vainqueur de la 10ème étape.


Au bilan de sa seconde tentative 11ème à l'arrivée au Pérou, avec 5 podiums d'étape dont la victoire de la 10ème qui arrivait à Arica, 377 kms pour venir à bout de Coma et Despres. Ses mauvaises places sur les étapes 3 et 4 ne lui ont pas permis de mieux figurer. Il a la technique nécessaire, la vitesse, reste encore à maitriser la fiabilité journalière et parfaire la navigation qui reste le point qui fait souvent la différence. Il avait gagné 2 étapes au rallye du Maroc, mais le Dakar et le Maroc sont bien différents.


Gerard Farres Guell, second de la 11ème étape, il termine cette édition avec une 7ème place finale, lui aussi aurait bien une bonne opportunité l'an prochain. A 33 ans, il a l'expérience de 5 participations au Dakar.


Où classer Paulo Goncalves, en 2011, il gagne sa première étape à Iquique, avant de chuter et d'abandonner avec une clavicule cassée. Il est cette fois dans la course au podium, rapide, c'est une pénalité de 6 h pour « aide extérieure » en fin d'étape 10 qui le fait dégringoler au classement, la performance était pourtant là. Nous n'avons hélas pas en main tous les éléments de cette pénalité appliquée au pilote Speedbrain dont le manager ne comprend pas la sanction.


Si les enduristes sont de bons pilotes de rallye, Alessandro Botturi a été stupéfiant de régularité, passé la première étape de 57 kms de mise en jambe, il termine anonymement toutes les autres entre 9ème et 18ème pour donner un dernier coup de collier lors de la 13ème étape, 7ème, il se classe 8ème final.


Une mention spéciale pour Johnny Aubert (interview) qui n'avait pas encore navigué à son compte, on pouvait craindre qu'il ne se laisse emporter par un début de rallye assez réussi, 14ème à l'arrivée, bien.


Et puis, il y a les déçus, page suivante.


Mots clés :

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire