Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Lima, les réussites

Dans Moto / Sport

David Jouguet

3. Lima, les déceptions

Lima, les réussites

Chez Aprilia, la chance n'a pas été au rendez-vous, Lopez se blesse et Alain Duclos 6ème en 2010, toujours rapide n'a pas donné l'impression de pouvoir s'immiscer dans le top 10. Il est loin de son niveau avec sa 58ème place à Lima, seulement deux étapes dans les 10, c'est peu, mais heureux semble-t-il d'être à l'arrivée après ses aventures nocturnes.


Et chez Aprilia, on n'a pas retenu Gerard Farres Guell à la maison, il finit 7ème sur une KTM. Nous sommes en tous cas loin du compte.


L'Américain Street s'est retrouvé éliminé d'entrée, personne ne l'a vu, dommage.


D'une manière générale, les pilotes de l'Orlen Team ont été un peu transparents. Jakub Przygonski casse le moteur de sa KTM, carter ouvert dès la 3ème étape, terminé.


Predrero l'Espagnol et porteur d'eau de Marc Coma n'a pas vu le bout non plus.


Un des grands déçus de ce rallye sera David Casteu, le Niçois fait un bon début de course, il se retrouve 4ème au soir de la 8ème étape, déjà à 1 h 10' du leader, mais tout peut arriver.


Et à 50 kms de l'arrivée de la 9ème étape, moteur cassé, vont suivre d'autres ennuis mécaniques, des chutes, David termine bien chiffonné, 41ème, de toute façon qu'importe à dix places près, il venait se battre pour la victoire, c'était plus compliqué que prévu.


Chez Honda Europe, le premier pilote à l'arrivée est 31ème, le Bolivien Juan Carlos Salvatierra. L'abandon de Cody a évidement sonné le glas de l'équipe en capacité à accrocher un top 10. Il s'en est mis une bonne qui l'a contraint à l'abandon, le pilote Américain s'en sort assez bien mais ne valide pas les espoirs mis en lui après une édition 2011 finie 9ème. Chez Honda, il n'y avait que lui pour une place d'honneur, à l'an prochain. Si Honda veut mettre deux motos rouges dans les 10 premiers, il faudra avoir des tops.


Le Néerlandais Frans Verhoeven avait essuyé les plâtres deux années avec la BMW, au guidon de la Sherco, ses deux heures perdues au début de la 5ème étape pour avoir cassé sa roue arrière ajouté à une heure pleine de pénalité, voilà qui l'a sorti du possible top 10, sa 15ème place est donc une petite déception.


Une autre déception coté italien, le pilote TM, Alex Zanotti n'a pas passé la seconde étape, il avait fini 18ème son premier essai en 2010.


Mots clés :

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire