Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Radar automatique: augmentation massive en juillet de leur dégradation

Dans Moto / Pratique

Depuis la mise en place des radars automatiques en 2003 leur vandalisme est chose récurrente, on note cependant une augmentation massive des radars dégradés en juillet... une réponse aux 80 km/ h...?!?

Radar automatique: augmentation massive en juillet de leur dégradation

Depuis leur installation sur le réseau routier tricolore, les radars automatiques sont la cible de vandalisme, cependant on note une augmentation massive (soit quatre fois plus que l'an dernier*) de leur dégradation (bâchés, bombés) telle une réponse à la nouvelle limitation de vitesse imputée sur le tracé secondaire français.

On note une multiplication de l'ordre de deux à trois fois plus de flash sur les départementales depuis l'entrée en vigueur de la loi et clairement la pilule ne passe pas... l'une des réponses semble clairement être la dégradation!

« La répression routière - et en particulier les sanctions liées au dépassement de la vitesse autorisée - a atteint un tel sommet en France que le radar est désormais perçu comme un outil servant la rentabilité plutôt que la sécurité des usagers. Lorsque les « bonnets rouges » ont manifesté contre l'écotaxe, ils ont brûlé les radars aussi bien que les portiques ; quand les buralistes s'insurgent contre l'augmentation des taxes sur les cigarettes, ils bâchent les radars pour atteindre l'État. En somme, le radar est devenu le symbole de l'abus fiscal français » analyse Pierre Chasseray, délégué général de « 40 millions d'automobilistes ».

«Le passage en force d'une mesure quasi-unanimement rejetée par les Français est parfaitement contre-productif en termes d'amélioration des conditions de sécurité sur nos routes. Pour qu'une mesure soit efficace, il faut qu'elle soit acceptée par l'ensemble des usagers. Lorsqu'elle fait l'objet d'un rejet tel qu'on le constate aujourd'hui avec les 80 km/h et l'intensification de la politique de contrôle sanction automatisé, aucun résultat positif ne peut être attendu. Il faut absolument que le Gouvernement entende le message que lui envoient les automobilistes et s'attelle à construire la sécurité routière de demain avec eux, et non contre eux » conclut Daniel Quéro, président de l'association.

* source Auto Plus

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire