Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Réglementation : les deux roues motorisées chassés de Barcelone et de Madrid

Dans Moto / Pratique

Si vous pensez que les réglementations en vigueur dans notre verte contrée sont à ce point draconiennes pour enfiler un gilet jaune, ne passez pas les Pyrénées. Vous risqueriez de voir aussi rouge qu’une muleta. Car aller à Barcelone et à Madrid et y arpenter les rues avec votre moto ou votre scooter lors d’un voyage d’agrément risque d’être compliqué. Et pour le quotidien des motards ou scootéristes espagnols, l’heure du parcours du combattant a sonné…

Réglementation : les deux roues motorisées chassés de Barcelone et de Madrid

Entrer dans les villes espagnoles de Barcelone et Madrid en deux-roues va devenir beaucoup plus difficile. Actuellement, Madrid dispose d'un certain nombre d'AR (Áreas de Prioridad Residencial), de zones où les non-résidents ne sont pas autorisés à conduire, et les limites de vitesse sur les routes menant à la capitale ont été abaissées afin de réduire la pollution.

Jusqu'à présent, les motos étaient exemptées de toute restriction, mais cela va changer ce vendredi 30 novembre 2018. Selon l'association espagnole des motards, l'AMM (Asociación Mutua Motera), Madrid étendra ses APR actuels à un grand APR, englobant le centre de Madrid. Le nouvel APR couvrira pratiquement tout le centre-ville de Madrid et les motos seront impactées par la nouvelle réglementation.

Les résidents qui habitent dans cette zone seront autorisés à entrer dans leurs véhicules mais ne devront stationner que dans leur propre quartier. Les non-résidents dont les véhicules portent les étiquettes d'énergie CERO et ECO peuvent également pénétrer dans la zone. Et ceux qui portent une étiquette d’énergie B ou C ne peuvent entrer dans la zone que pour stationner dans un parking privé ou public.

Pour les motocyclettes, ces étiquettes de classification sont définies comme suit :

- Zéro : électrique avec une autonomie de 40 km ou plus

- ECO : électrique avec une autonomie inférieure à 40 km

- C : combustion interne, régulation Euro 3 ou Euro 4

- B : combustion interne, régulation Euro 2

Les motos enregistrées avant 2003 seront totalement interdites du centre-ville. Or, 38,79 % des motos recensées à Madrid sont immatriculées avant le 1er juillet 2003 et ne sont pas classées. Celles enregistrées après cette date ne peuvent entrer dans la ville qu'entre 07 h 00 et 22 h 00. Les personnes trouvées sur un deux-roues motorisé dans la ville sans l'étiquette de classification environnementale appropriée se verront infliger une amende de 90 euros.

À l'heure actuelle, il n'y a que 1 625 motos électriques et 897 cyclomoteurs électriques à Madrid - sur 350 164 motocyclettes enregistrées et 94 113 cyclomoteurs enregistrés.

En vertu des nouvelles règles, le stationnement des motos sur les trottoirs sera également limité. Cependant, Madrid ne dispose que de 6 500 places de stationnement réservées aux motos.

Sur les trois quarts de million de personnes qui se rendent à Madrid chaque jour pour aller travailler, environ 32 250 d'entre eux utilisent une motocyclette ou un autre véhicule à moteur à deux roues.

La Fédération européenne des associations de motocyclistes estime que les motocycles devraient être pris en compte dans le "mélange de mobilité" des autorités, car ils ne restent pas immobiles dans les embouteillages et ne se déplacent pas à la recherche d'un espace de stationnement.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire