Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Sécurité routière : 2018... une année record

Dans Moto / Pratique

3 259 tués sur la route en 2018 contre 3 448 l'année précédente… des chiffres historiques souligne Édouard Philippe qui précise que depuis le passage aux "80 km/h" 116 vies ont sauvées.

Sécurité routière : 2018... une année record

Neuf vies épargnées depuis le précédent "record" de 2013… « Il n'y a jamais eu aussi peu de morts sur les routes françaises » annonce Édouard Philippe. Très attendus, les derniers chiffres de la Sécurité routière sont bons, excellents même, avec une diminution également du nombre des accidents (-4,8 %), des hospitalisations (-24,8 %) et du nombre de blessés (-5,4 %).

Le Premier Ministre souligne qu'« avec la réaugmentation de la vitesse moyenne, le nombre de victimes de la route « peut augmenter, va augmenter » de quoi mettre de l'eau au moulin de la mesure visant à diminuer la vitesse maximale sur le réseau secondaire français, mesure qui, rappelons-le, est en test jusqu'en 2020. Une mesure qui ne fait pas l'unanimité avec un CIE (Comité Indépendant d'Évaluation) mettant en avant une diminution européenne du nombre de tués sur les routes sans que pour autant il y ait baisse de vitesse. Pour mémoire la vitesse autorisée en Allemagne est fixée à 100 km/h et 97 km/h pour la Grande-Bretagne. Le CIE conclut en précisant que la Sécurité Routière annonce des chiffres ne prenant pas tous les paramètres en compte, à l'image du mois de novembre dernier où la métropole enregistrait une baisse de 1,8 % or ce chiffre ne prend pas en compte les départements d'outre-mer où une hausse de l'ordre de 56,3 % est intervenue… ce qui ferait passer le bilan global à +1,4 % contre -1,8 % communiqué.

Jean-Luc Michaud, président du CIE, détaille les conclusions du Comité d’évaluation : « Nous avons constaté une baisse continue de la mortalité routière sur les 3 derniers semestres : -4,3 % entre juillet et décembre 2017 par rapport au second semestre de 2016, -6,9 % entre janvier et juin 2018, et -5,7 % entre juillet et novembre 2018 (cf graphique ci-dessous). Les chiffres de décembre 2018 ne sont pas encore publiés, mais la baisse de -9,1 % de la consommation des carburants routiers au mois de décembre 2018 (selon l’UFIP) laisserait supposer une baisse significative du trafic routier à cette période, qui pourrait s’accompagner d’une baisse de la mortalité routière, qui serait évidemment sans rapport avec les 80 km/h… ».

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire