Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Bell Star MIPS : l'essai

Dans Moto / Equipement

Pour se faire une place sur le segment sport- touring, Bell équipe son intégral Star de la technologie MIPS. La marque américaine se donne-t-elle réellement les moyens de concurrencer les marques star du segment? C'est ce que nous allons voir dans cet essai.

Bell Star MIPS : l'essai

EICMA, novembre 2015, le fabricant américain Bell (qui venait tout juste de récupérer sa marque jusqu'alors sous licence italienne) remettait à jour sa gamme sport avec une gamme Star déclinée en trois versions plus ou moins racing. 2018 la gamme reçoit la technologie MIPS (ou Multi directional Impact Protection System présentée elle aussi au salon de Milan de 2009) visant à réduire l'énergie résiduelle en cas de choc lors de la rotation de la tête. Dans les faits, le système absorbe et redirige les énergies résiduelles de l’impact lors de la rotation de la tête transférées vers le cerveau. "Dans un casque équipé du système de protection (MIPS Brain Protection System), la coque et le calotin sont séparés par une couche intermédiaire basse friction de technologie MIPS" souligne le fabricant américain… un pas vers une évolution de la norme actuelle (ECE 22.05) que différents fabricants valident. Résultat un casque sport touring, technique, agressif, prêt à affronter un segment où l'offre pléthorique peut perdre le motard lors de l'acquisition de son casque.

Du Sport touring orienté

Certes ce Star est le moins sportif de la gamme (Star, Race Star et Pro Star) s'orientant vers une utilisation routière et non racing. Il en demeure cependant que l'ADN du casque en fibre est bien issu de la piste.

Pratique l'accroche du bout de la jugulaire se fait simplement grâce à une connexion magnétique.
Pratique l'accroche du bout de la jugulaire se fait simplement grâce à une connexion magnétique.

Bell fait le choix de solutions techniques sportives notamment avec un champ de vision plus ouvert de 3° sur la partie haute, un écran 2D (classe optique 1, ce qui se fait de mieux côté classification, plus plat que son homologue bombé 3D réservé généralement à un usage routier) déformant moins la vision, sans oublier une calotte proposée en six tailles pour répondre le plus possible à la morphologie du motard ou encore un déflecteur de nez et de cou tous deux amovibles. Si l'élément placé au niveau du cou fait le job, nous aurions aimé qu'il soit plus long permettant ainsi de gagner en efficacité lors de vos balades hivernales.

Bell soigne clairement sa copie avec une conception Tri-Matrix (fibres aramides, fibres de verre et fibres de carbone), une forme sportive à souhait et quelques détails qui, dans le fond, sont loin d'en être. On gardera en mémoire l'extrémité de la jugulaire aimantée (système double D) simplement géniale ou encore le démontage d'écran simple et pratique. On retiendra également les nombreuses ventilations et la garniture intérieure particulièrement englobante au niveau de son embase. Si en dynamique elle sera du bonheur en barre, force est de constater que l'enfilage posera problème avec un passage de la tête plutôt musclé dont la vocation semble être d'arracher vos oreilles à chaque passage. Pensez à l'essayer avant l'achat !

Efficaces, les ventilations ne sont pas simples à manipuler en roulant du fait de la petite taille des curseurs.
Efficaces, les ventilations ne sont pas simples à manipuler en roulant du fait de la petite taille des curseurs.

Le passer, c'est l'adopter

Il faut dire que dans cette déclinaison mate brillante, le Star a fière allure. Flatteur pour l'utilisateur, l'intégral est fin prêt à en découdre en ce mois de juillet particulièrement chaud. Fin prêt… ou presque car avant de prendre la route il va falloir l'enfiler ce Bell et clairement les premières fois seront marquantes pour vos oreilles !

Le verrouillage de l'écran est certes pratique avec son gros curseur mais se montre beaucoup trop bruyant.
Le verrouillage de l'écran est certes pratique avec son gros curseur mais se montre beaucoup trop bruyant.

La sensation et l'impératif de rodage sont comparables à celle du Shoei Z-One et comme lui, une fois en place le confort est de rigueur : garniture X-Static XT2 douce à souhait (entièrement démontable, caches jugulaires inclus), bon dégagement des oreilles, passage des branches de lunettes… la totale avec en prime un clip aimanté de la jugulaire une fois en place, rien à redire, la qualité est là !

Si l'on regrette un verrouillage de l'écran au son qui résonne, le champ de vision fait recette avec un bon dégagement notamment lorsque l'on roule en sportive. Bon point concernant la qualité optique qui ne souffrira d'aucune critique. Une lentille antibuée Pinlock toujours aussi irréprochable, des ventilations efficaces (dommage que certains curseurs soient un peu petits pour une préhension facile), un excellent équilibre général et le charme opère. Bell trouve les arguments pour séduire un motard sportif qui évolue sur route en lui offrant confort et bonnes prestations dynamiques, sans retour d'air parasite à l'intérieur du casque du fait d'une jupe bien faite et bien couvrante. On aime d'autant plus que le heaume sera tout aussi à l'aise sur piste !

Bell Star MIPS : l'essai

Avec ses 1 533 grammes vérifiés (pour une taille M) l'américain s'en sort plutôt bien, d'autant plus qu'il est équipé de la technologie MIPS (faisant grimper le poids général) et sera tout à fait capable de répondre aux impératifs touring sur de longues distances à un détail près : d'absence de double écran solaire… génétique racing oblige ! Rien à redire côté étanchéité, le sérieux est une nouvelle fois de rigueur.

Bilan

Bell s'attaque au segment sport-touring avec un Star qui en a les moyens avec un bon champ de vision, une finition soignée et un bon comportement général. Ajouté à ça une garniture qualitative et un système de ventilation digne de ce nom et le Bell Star n’usurpe en rien sa dénomination haut de gamme même si on lui reproche un clip d'écran trop bruyant et un enfilage délicat qui demandera un temps de rodage pour laisser vos oreilles tranquilles…

Bell opte pour un look sportif avec spoiler arrière.
Bell opte pour un look sportif avec spoiler arrière.

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire