Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Confinement Covid19 : le permis suspendu en cas de non-respect

Dans Moto / Pratique

On ne cesse de le dire et de l’entendre, le refrain est malheureusement encore à la mode : « Restez chez vous ! » Pour lutter contre les trop nombreux récalcitrants ne respectant pas les consignes sanitaires de confinement pour éviter la propagation du Coronavirus, le gouvernement a opté pour des sanctions plus dissuasives, pouvant aller jusqu’à la suspension du permis de conduire en cas de récidives.

Un mois ou trois ans, à vous de choisir.
Un mois ou trois ans, à vous de choisir.

Il y a des paires de claques qui se perdent, c’est certain. Voir encore trop de personnes braver les mesures de confinement sans raison valable est à la fois agaçant et frustrant. Bien sûr, comme tout le monde, on aimerait également aller profiter du soleil en bord de plage, prendre un verre entre amis. Le message est pourtant clair, si on veut dépasser au plus vite cette crise sanitaire, il faut que chacun respecte les mesures de confinement sanitaire. Pas simplement parce que l’État nous l’impose, surtout parce que le bon sens le dicte. Pour nous-mêmes, nos enfants, nos parents, nos voisins, respecter le confinement est primordial.

Il est bien triste de voir à quel point le message a du mal à être entendu par certaines personnes. Face à ces comportements rebelles, le gouvernement a décidé de renforcer son arsenal répressif (il fallait bien s’y attendre). L'Assemblée Nationale a ainsi adopté un nouvel amendement qui durcit les sanctions. Les récalcitrants récidivistes risquent maintenant de lourdes amendes, des peines de prison et même une suspension du permis de conduire pendant trois ans.

Si la sanction de base reste la même (une amende de 135 €), en cas de récidive dans les 15 jours, ce sera désormais 1 500 € dont il faudra s’acquitter. Pour ceux qui cumuleraient plus de trois infractions dans les 30 jours la note sera encore plus salée puisque cela sera dorénavant considéré comme un délit : six mois d'emprisonnement et 3 700 € d'amende dans le cadre d'une procédure de comparution immédiate.

La Sécurité Routière a également confirmé que "la loi d'urgence pour faire face à l'épidémie de Covid-19 prévoit en son article 2 alinéa 4 une aggravation des peines en cas de non-respect des règles de confinement dont la suspension pour une durée de trois ans au plus du permis de conduire".

Il est triste de constater qu’il faille en arriver à de telles sanctions pour devoir faire respecter des mesures dont le respect est une évidence pour la santé de tous. En attendant, prenez soin de vous, préparez les balades de l’été à venir, c’est le meilleur moyen de ressortir la moto au plus vite. V

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Quand je vois ce beau soleil, je peste de rester chez moi enfermé. Mais je respecte les consignes en espérant que cela dure le moins longtemps. Bon courage à tous.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire