Publi info

Coupe du Monde FIM Enel MotoE : le MotoGP n'est pas à contre-courant

Dans Moto / Sport

Circuler aujourd’hui avec un engin motorisé c’est être responsabilisé, voire culpabilisé, à tout instant. Des législations se mettent en place partout dans le monde pour faire la chasse à la mécanique thermique. A contrario, la propulsion électrique est encouragée. Un revirement que l’automobile connaît bien et auquel la moto va devoir s’adapter. Son plus haut symbole sportif a décidé d’intégrer le courant en proposant une Coupe du Monde FIM Enel MotoE qui aura lieu lors des Grands Prix en… 2019.

Coupe du Monde FIM Enel MotoE : le MotoGP n'est pas à contre-courant

Et pour convaincre et expliquer, rien ne vaut une bonne présentation un an avant l’échéance. Elle a donc eu lieu à Rome sous le signe du développement durable. Le promoteur des Grands Prix Dorna Sports veut, avec cette nouvelle compétition 100 % électrique, offrir une vision alternative des courses motos.

En 2019, cinq épreuves auront lieu sur des circuits européens figurant au calendrier du MotoGP. L’objectif étant ensuite de s’étendre au niveau mondial. Cette nouvelle catégorie bénéficiera de la même couverture que les classes existantes en Grand Prix. Les courses afficheront une durée de 10 tours. Il y aura 18 motos en compétition. Chaque équipe privée du MotoGP en aura deux, les quatre autres seront réparties entre quatre teams du Moto2/Moto3.

La MotoE aura son propre bruit, très différent de ce connu jusqu’à présent assurent les officiels. Michelin sera l’unique manufacturier pneumatique de cette Coupe du Monde FIM Enel MotoE. Loris Capirossi a eu l'occasion d'effectuer quelques tours à Vallelunga avec la moto. Voici son verdict :

Loris Capirossi : « le feeling est forcément différent de ce que j’ai pu connaître. Au cours de ma carrière, j’ai évolué sur des deux-temps et des quatre-temps, avant de pouvoir tester cette moto électrique. La première fois que j’ai roulé avec, c’était en 2016 et j’avais déjà été très surpris. Le poids est légèrement plus important peut-être, mais à vrai dire on ne le sent pas car le centre de gravité est positionné assez bas.

Au final, je trouve cette moto assez agile. La puissance est quant à elle linéaire, il n’y a pas d’à-coups. Concernant l’absence de bruit, au début c’est un peu étrange, mais peu à peu je prenais plaisir à écouter le son de ce genou glisser sur la piste. Nous ne sommes qu’au début du développement, mais je pense que nous avançons dans la bonne voie. »

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire