Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info

Dakar - étape 6 : victoire d'Antoine Méo avant le repos

Dans Moto / Sport

Dakar - étape 6 : victoire d'Antoine Méo avant le repos

Antoine Méo a inscrit hier son nom sur l'étape 6 du Dakar 2018. Cette étape a été marquée par l'entrée en Bolivie et donc le départ du Pérou. Pas de bouleversement du côté du classement si ce n'est la prise de commande de Kévin Benavides au détriment d'Adrien Van Beveren. Aujourd'hui c'est repos à La Paz, capitale de la Bolivie.

Il y a des jours secs sous la chaleur péruvienne dans les dunes molles et il y a la Bolivie. Les pilotes ont eu droit à un accueil humide en passant la frontière. Tous avaient froid à 3700m d'altitude et les organismes auront bien besoin de la journée de repos pour s'aclimater à la pression. Cela n'a pas empêché notre Antoine Méo national de signer le scratch du jour en devançant de 30'' le duo Benavides/Price. A noter que la spéciale du matin a du être supprimé pour cause de brouillard trop épais.

Sur une étape raccourcie et sans trop de difficulté, il fallait assurer c'est ce qu'on fait notamment Adrien Van Beveren et Joan Barreda qui perdent 3' dans l'histoire, pas de quoi s'inquiéter. Attention tout de même aux flaques d'eau puisque celles-ci sont piégeuses, Antoine Méo a bien failli s'en rendre compte. D'autres n'ont pu les éviter à l'image de Xavier De Soultrait qui a fait un soleil dans une. Pas de problème pour le pilote Yamaha qui a pu repartir mais qui perd 5' tout de même et qui a terminé la spéciale trempée si ce n'était pas déjà le cas.

En Bolivie on quitte donc les dunes pour des pistes avec beaucoup de changement d'altitude. La pluie y est très souvent présente à cette période et une fois n'est pas coutume cette année les pilotes sont arrivés frigorifiés. Aujourd'hui c'est repos mais la pluie ne s'arrêtera pas pour autant ce qui pourrait rendre l'étape de demain piégeuse avec des langues d'eau un peu partout sur la piste.

Portfolio (1 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire