Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info

Ecologie - Transition énergétique: la voie Royal pour l'électrique

Dans Moto / Pratique

Ecologie - Transition énergétique: la voie Royal pour l'électrique

C'est la méthode Ségolène Royal. Décider seule et avancer envers et contre tous. Une démarche qui se retrouve dans un projet de loi sur la transition énergétique, fruit d'une réflexion de 18 mois de la part de la ministre de l'Ecologie qui va être à présent amener devant un Parlement qui l'examinera à partir du 1er octobre. Qu'on se le dise, demain on roulera électrique.


Dans le projet de loi sur la transition énergétique, une voie royale a été aménagée pour la mobilité électrique. Celle qui est aussi une élue d'une région Poitou-Charentes qui soutient à fonds perdus le constructeur Mia a dévoilé ses batteries. Autour de deux poles : 7 millions de bornes électriques et un bonus de 10.000 euros. Ainsi, tous les nouveaux parkings devront intégrer des bornes électriques, et notamment ceux des hyper et supermarchés ainsi que ceux des stations services.


Ensuite, un bonus de 10.000 euros sur conditions de ressources sera mis en place. Ce bonus sera donné pour tout achat d'un véhicule électrique. Enfin, les entreprises seront aussi concernées puisqu'elles devront faire des plans de covoiturage.


Ecologie - Transition énergétique: la voie Royal pour l'électrique


Certes, mais pour que la lumière jaillisse, il va falloir produire aussi des watts. Or, c'est là que le bât blesse puisque, dans le même temps, il est promis, à l'horizon 2050, de réduire la part du nucléaire, de 75 à 50% de la production électrique en développant les énergies renouvelables.


Par ailleurs, cette loi aura besoin d'un financement de 10 milliards pour concrétiser ses effets sur le terrain. Ce qui paraît compliqué en ces temps de disette et ce d'autant plus que le ministère de l'Ecologie a été particulièrement impacté par les restrictions budgétaires. Il faudra peut être attendre pour investir dans une Livewire.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire