Publi info

Électrique : la moto de Buell tombe à pile

Dans Moto / Nouveauté

La Fuell Flow est la première moto électrique issue de la nouvelle entreprise de motos électriques d'Erik Buell. Elle est désormais disponible en précommande, du moins en Amérique du Nord. L’occasion de donner plus de détails sur la machine.

Électrique : la moto de Buell tombe à pile

Erik Buell ne manque pas d’humour. Il a créé l’enseigne Fuell, une société de motos électriques au nom ironique, qui est une coentreprise entre l’Américain et Sauber Motorsports.

Dans les années 1980, Buell a commencé à fabriquer des motos sportives construites autour des moteurs Harley-Davidson, pour finalement fonder une filiale Harley-Davidson portant son nom, fabriquant des roadsters sportifs. Harley-Davidson a fermé la filiale de Buell en 2009, après quoi il a fondé Erik Buell Racing et a continué à produire des motos de sport made in America pendant plusieurs années. Cependant, des problèmes financiers ont fini par rattraper EBR qui a fermé.

Buell a ses fans dévoués et est responsable de certaines motos emblématiques, mais il a aussi beaucoup de détracteurs. Les plaignants disent qu'il n'a jamais été capable de rester en affaires et que certaines de ses idées, comme celle des freins ZTL sont des ratés.

Dans cet esprit, il sera curieux de voir ce que va donner ce nouvel opus Fuell. Lors de la première annonce, les détails étaient incomplets. Tout ce dont nous étions sûrs, c’était du moteur, sur le moyeu de la roue arrière, disponible en version de 15 ou 47 ch.

Maintenant, nous savons également que le vélo pèse 180 kg, avec une batterie de 10 kWh au bas du châssis, supposée être bonne pour une autonomie de 240 km. Un chargeur CCS de niveau 2 rechargera complètement la batterie en une demi-heure, mais si vous utilisez une prise murale standard, cela prendra 10 heures.

Il y a un coffre spacieux intégré où la plupart des machines ont un réservoir d'essence (similaire à la série Honda NC750). La vitesse maximale est de 137 km/h. La vitesse maximale soutenue est moins excitante, 88 km/h. Le Flow comprend également une sorte d’intégration smartphone, ainsi qu’un système ABS, un capteur d’alarme d’angle mort, une caméra de recul et un antipatinage.

Mais qu'en est-il de l'étiquette de prix ? Aux États-Unis, la version 15 ch affiche 10 995 $, et la version 47 ch se vendra au prix de 11 995 $ US. Soit dans la zone des 10 000 euros. Raide, mais dans le même ordre de grandeur que les autres motos du genre, même si la capacité de la batterie est peut-être moindre.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Tombe à pile et tombera à l'eau.

Par

Il ne s'agit pas d'une co-entreprise entre M. Buell et Sauber, mais d'une nouvelle entité créée par 2 français et 1 américain. La genèse de l'entreprise et l'explication du concept de la moto est très détaillé sur un article récent du site les Numériques, suivie d'une interview des créateurs.

Par

Pas facile comme physique ...

Par

En réponse à zblurf

Il ne s'agit pas d'une co-entreprise entre M. Buell et Sauber, mais d'une nouvelle entité créée par 2 français et 1 américain. La genèse de l'entreprise et l'explication du concept de la moto est très détaillé sur un article récent du site les Numériques, suivie d'une interview des créateurs.

Vue la tronche de cet étron sans intérêt à l'autonomie de mobylette, on ne va pas perdre notre temps à lire la paperasse marketing.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire