Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai - CF Moto 650 MT : sans complexe !

Dans Moto / Nouveauté

« Mais qu’est-ce que c’est ? ». Une CF Moto. « Oui, mais la marque ? ». CF Moto. Et le modèle, c’est une 650 MT. Un trail routier de moyenne cylindrée. « Ouah, c’est super joli ! ». Et en plus ça marche fort. Ah, un détail : c’est chinois et c’est vendu 6 250 €… Et c’est en essai complet tout de suite sur Caradisiac Moto.

Essai CF Moto 650 MT

Rares sont les moments où l’on peut avoir l’impression qu’une marque moto fraîchement arrivée sur le marché français peut chambouler la donne. Rares également sont les occasion d’imaginer un modèle « exotique » capable de rivaliser avec ceux déjà bien établis. Plus rares encore sont ces modèles suffisamment bien finis et performants pour donner envie. Envie d’acheter, pour commencer, et envie de rouler. CF Moto et sa 650 MT font pourtant partie de ces challengers ambitieux et largement capables. Avec son look de KTM et son architecture façon Versys 650, la 650 MT mixe le meilleur des influences sans oublier de cultiver sa propre identité. Une identité visuelle, pour commencer, et surtout une identité moteur. La 650 MT dispose ainsi de sa propre personnalité, prompte à attirer le regard et la curiosité. Nous vous proposons de découvrir la moto chinoise sous un nouvel angle, et vous invitons à l’essayer en notre compagnie, avant de le faire par vous-même. Tout au long de la lecture de cet article, gardez en mémoire deux choses : CF Moto entend devenir très prochainement et très rapidement la première marque de motos chinoise premium, et la conception du modèle que nous essayons aujourd’hui date de 2017, soit bien avant que CF Moto ne modernise sa production et tout juste à l’époque à laquelle KTM et CF Moto se lançaient dans une joint-venture industrielle…

CF Moto 650 MT
Kiska. Avec ses allures de KTM, la 650 MT invite presque à prendre les petits chemins. Les Metzeler Z8 qui l'équipent, une monte routière par excellence, un peu moins… Cela dit, la tentation est grande
Essai CF Moto 650 MT réglage fourche
+ . Les chinois aiment le côté pratique et les petits plus. Le réglage de l'hydraulique de la fourche le démontre. Pratique, rapide et rare !
Essai CF Moto 650 MT mono amortisseur
Réglable. Sobre et efficace, le mono amortisseur est réglable. Manque juste une précontrainte déportée pour adapter plus rapidement à la charge (valises/passager).

Bien sûr, la moto que nous avons devant les yeux est un millésime 2019 tout fraîchement mis en route. Un regard circonspect sur la 650 MT ne permet de déceler ses origines qu’au travers de détails. D’une part, la visserie, moins harmonieuse niveau présentation que celle des japonaises ou des européennes. Ensuite, les plastiques sont plus sobres d’aspect et visent l’efficacité avant l’esthétique pure. Ils sont cependant toujours bien utilisés et de qualité plus que correcte. La rationalité est de mise. On apprécie du coup la présence d’une molette de réglage rapide de l’hydraulique de la fourche inversée : une rareté d’origine. À noter également un « détail » sur le mono amortisseur arrière en position transversale latérale – à la Kawasaki Versys 650- : il est réglable en précontrainte et en hydraulique. Les commodos, à l’organisation très asiatique, proposent eux aussi un plastique à l’aspect moins flatteur que celui des marques bien installées. Ils sont cela dit d’une efficacité équivalente et agréables à utiliser.

CF Moto 650 MT
Voyageuse. Elle inspire le voyage et l'aventure, cette routière. Sobre de ligne, bien habillée, elle est également très bien équipée d'origine. Ici avec ses cages de protection, ses valises de 35 litres et ses déflecteurs. Charmant. 
CF Moto 650 MT
Cargo. Attention aux valises, elles sont hautes et elles dépassent fort. En contrepartie, elles sont grandes et également très solides !
CF Moto 650 MT
Protection rapprochée. Pare mains, déflecteurs, bulle haute et suffisamment protectrice pour le bas du corps, la 650 MT invite à rouler en toutes saisons.

Aussi remarque-t-on des boutons-poussoirs tel celui pour enclencher un mode moteur S/E (Sport ou Économique), ou encore celui des feux de détresse. Amusants également, les leviers d’embrayage et de frein dont la garde est réglable, mais avec un dispositif différent (cf détails photo). Pour le reste, on est très à l’aise une fois installé à quelque 820 ou 840 mm de haut (selle réglable en hauteur). Une fois encore, les plastiques de l’encadrement de l’instrumentation entièrement digitale peuvent apparaître moins valorisants que ceux auxquels nous sommes habitués. Idem pour la partie argentée rehaussant la ligne du bloc compteur. Pour autant, tout cela est bien vite oublié et tout est là pour favoriser le bien-être à bord. En toute simplicité et de manière très chinoise. On retrouve du coup une prise USB prompte à charger smartphone ou GPS. Dommage que l’on doive encore accéder aux menus par un appui sur le bouton SEL et tenter un réglage avec le bouton ADJ. Le petit clic de chaque appui tout comme le revêtement caoutchouc incitent à choisir une bonne fois pour toutes les informations affichées : totalisateur kilométrique, évaluation de consommation moyenne ou obscur diagramme. L’essentiel, sans plus, mais un ensemble lisible et agréable. Même l’indicateur de vitesse engagé est présent, aux côtés de la température moteur et de la jauge à essence. La totale.

CF Moto 650 MT instrumentation bloc compteur
Sobre. Pas de TFT, mais un LCD efficace et suffisamment d'informations. À droite, l'indicateur de rapport engagé est plus gros que l'indicateur de vitesse. On apprécie le témoin de température moteur et la possibilité d'alterner plusieurs trips.
CF Moto 650 MT commodo gauche
Clic. À côté des feux de détresse, le choix du "mode moteur": Sport ou Économique.
CF Moto 650 MT commodo droit
Classe. Les périphériques sont beaux, à l'image de la cocotte de liquide frein.

 

Côté sophistication, la 650 MT transpire la bonne volonté, parfois maladroite, parfois bien sentie. La bulle bénéficie d’un réglage mécanique manuel de sa hauteur. Avouons-le, le dispositif est rudimentaire, peu pratique en roulant, et il demanderait une bonne amélioration pour ne pas se desserrer… Encore une fois, on sent bien que CF Moto en fait davantage que la concurrence, sans avoir tout à fait eu les éléments pour sortir le dispositif parfait. Par contre, les déflecteur latéraux sont d’une efficacité redoutable, et surtout, ils sont solides !

Essai CF Moto 650 MT
À l’aise. Le poste de pilotage est agréable. Un petit ton en dessous de la production japonaise, mais pas bien loin. 
Essai FC Moto 650 MT bulle position basse
Bas. La bulle n'est pas mal du tout. Elle vibre, mais canalise efficacement le flot d'air. 
Essai FC Moto 650 MT bulle position haute
Haut. Peu de turbulences, mais un peu d'air sur les épaules. On y gagne en solo comme en duo.

 

 

 

 

 

Autre point, de toute évidence, le constructeur n’a pas trop cherché à gagner du poids sur la 650 MT. Celle-ci affiche 213 kg sur la balance "à vide". L’acier et le plastique (de bonne qualité, rappelons-le) ne coûtant pas trop cher en Chine, le support de plaque, la cage de protection des carénages avant (protégeant également les clignotants à Led intégrés) ou encore les supports des valises sont massifs et bruts de fonderie. Plus facile à monter et à produire, mais moins légers. En les ôtant, on retrouve une ligne bien plus sportive, tout en perdant quelques kilos ! Sachant que le bicylindre de 643,2 cm3 - joliment protégé/habillé latéralement par deux demi-sabots, affiche en théorie 61 chevaux, autant dire que chaque poignée de grammes/kilos gagnée est un cheval de non perdu dans le sempiternel rapport poids puissance. Pour autant, nous allons le voir, les chevaux chinois sont impressionnants et doivent être à la mesure des ouvriers chinois les produisant : c’est appliqué et ça bosse fort !

Essai CF Moto 650 MT moteur
Made in CF Moto. Le moteur de 643,2 cm3 est bien fini et bien habillé. De base, il affiche 61 chevaux et est également disponible en version A2. Les protections latérales sont volumineuses. Très volumineuses.
Essai CF Moto 650 MT moteur profil droit
Essai CF Moto 650 MT moteur profil gauche


Le design est très agréable et harmonieux. Dans le bleu mat CF Moto (la couleur emblématique de la marque) de notre modèle d’essai, la 650 MT flatte le regard. Son optique avant à feux de jours retient l’attention, tandis que les lignes générales caressent l’ego dans le sens du poil. Le studio Kiska n’est pas bien loin, on le ressent. Les amateurs de KTM apprécieront tout autant que les autres. Du coup, les poignées de maintien passager sont bien intégrées dans la coque arrière, et surtout elles sont exploitables. On apprécie également le look des repose-pieds, à la fois fuselés et caoutchoutés, tandis que les platines font on ne peut plus sérieuses. L’habillage de cadre adopte une texture carbone, et la selle monobloc remonte judicieusement sur le très agréable réservoir de 18 litres. Une contenance des plus appréciable de nos jours ! Les écopes, quant à elles, sont une protection bienvenue pour les jambes. Hé oui, si le listing précédent pouvait vous faire penser que la 650 MT n’est pas tout à fait au niveau de vos espérances, rien de mieux qu’un tour en selle et quelque 300 kilomètres pour convaincre du contraire. Parce qu’il y a ce que l’on voit et il y a ce que l’on ressent. Il y a ce que l’on croit et il y a ce que l’on expérimente. Et en matière de plaisir de conduite, la CF Moto 650 MT est bluffante. 

Essai CF Moto 650 MT ambiance

Portfolio (65 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une 650 cc d'un pays émergent au prix d'une 500 cc japonaise. Les indiens avec la 650 cc de chez Royal Enfield sont dans le même schéma économique avec une garantie de 3 ans en plus. Il serait intéressant de pouvoir visionner le schéma d'entretien de cette CF Moto 650 MT; en effet, certain fabriquant exagère nettement sur la fréquence des révisions (vidanges, etc) et interventions (remplacement de la chaîne de distributions) pour donner du travail au concessionnaire qui a vendu la moto ce qui a pour conséquence deux points :

1° le gain dans le prix d'achat est "mangé" par le coût des revisions;

2° le simple fait de sortir du schéma d'entretien fait "sauter" la garantie contractuelle du constructeur.

Comme vous le précisez, reste à voir comment se comporte la machine dans le temps, pas après 5.000 km ou plus plus mais avec un démontage total vers 50.000 km ou 75.000 km car alors on peut raisonnablement vérifier la qualité du produit.

A+ & cordial appel de phare.

PAPY BOUBOU

PS : je ne crois pas que vous ayez mentionné le site de l'importateur. Alors, le voici :[http://cf-moto.fr/].

Par

Décidément la mode est aux coloris de chewing gums et le design à celui des baignoires en plastiques.

Par

Propriétaire d’une CF650MT depuis 1mois, je peux vous livrer mes premières impressions. Si j’ai choisi ce modèle de moto c’est que son design m’a plu d’emblée. Après 1100km à son guidon je reste enthousiaste: tenue de route, couple du moteur en duo, suspensions PARFAITS. La dureté de la selle ressentie lors d’un essai à disparue, remplacée par une selle confort. Mon 1.83cm est bien protégé derrière la bulle relevée à son maximum. Reste maintenant une interrogation : que deviendront les plastiques avec le temps et quel sera le prix de revente de la moto sur le marché de l’occasion ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire