Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Filmer et diffuser sur Internet vos arsouilles peut vous coûter cher

Dans Moto / Pratique

Qui n’a pas déjà filmé ses balades à moto avec une caméra vidéo ? Un groupe de motards espagnols se souviendra longtemps, qu’il ne faut jamais diffuser ce type de vidéos si l’on enfreint les règles du Code de la route. Cette maladresse leur aura coûté très cher.

Voici une capture d’écran de la vidéo qui a permis à la gendarmerie espagnole d’épingler les contrevenants.
Voici une capture d’écran de la vidéo qui a permis à la gendarmerie espagnole d’épingler les contrevenants.

La Guardia Civil est l'équivalent de notre gendarmerie nationale en Espagne. Celle de la région de La Rioja est tombée un jour sur l’une des millions de vidéos postées sur You Tube. Manque de bol, pour nos motards incriminés, les infractions pullulent sur cette courte vidéo de 4 minutes. Pas moins de 2 crimes et 39 infractions ont ainsi été recensés par les forces de l’ordre espagnoles.

Les dépassements de vitesses, franchissements de lignes continues et autres joyeusetés plus ou moins graves ont toutes été disséquées grâce à la vidéo d’un des membres du groupe postée en ligne. On y voit des vitesses de plus de 200 km/h, là où la vitesse maximale autorisée est de 90 km/h, ou bien encore des pointes à 157 km/h compteur, dans des zones limitées à 40 km/h.

L’addition sera salée pour la bande de copains venue tirer la bourre une belle journée de printemps, dans la région de la Rioja et de la Navarre. Au total, ils écopent de 14 100 euros d’amendes et 132 points de perdus sur leurs permis de conduire. Pire, deux d'entre eux risquent même des peines de prison pour les faits reprochés.

Il y a fort à parier, que le motard qui a filmé sa balade à allure rapide ait perdu quelques-uns de ses amis, après ce contrôle a posteriori des autorités.
Il y a fort à parier, que le motard qui a filmé sa balade à allure rapide ait perdu quelques-uns de ses amis, après ce contrôle a posteriori des autorités.

Mais qu'en est-il pour nous motards français, sur notre territoire ? La loi précise que des poursuites peuvent être engagées par la police et la gendarmerie, après visionnage d’un compte Facebook ou Youtube. En matière pénale, les infractions peuvent être constatées librement. Cependant, il faut pouvoir prouver de manière formelle qui était au guidon de la moto, lors de l’enregistrement vidéo et sur quelle route il, ou elle, roulait. Le simple visionnage d'une vidéo montrant le compteur d'un véhicule n'est pas suffisant pour déclencher des poursuites pour excès de vitesse en l'absence de mesure de contrôle par un radar. Il n’y a pas pléthore de cas de condamnations pour des vidéos publiées sur Internet mais il vaut mieux éviter de se faire prendre la main dans le sac.  Si l’excès de vitesse n’est pas aisément démontrable par le biais d’une vidéo postée sur les réseaux sociaux, les autorités retiendront, le plus souvent, un délit de mise en danger de la vie d'autrui. À bon entendeur.

 Voici la vidéo en question mise à disposition par la gendarmerie espagnole

 

Portfolio (1 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Que dire ????? ah oui que ceux qui poste ce genre de video c'est pour se faire mousser. pour dire qu'ils savent rouler EUX!!! tous ces réseaux sociaux servent a certains pour ESSAYER D'EXISTER. une recherche de reconnaissance???? enfin tand pis pour eux , lol

Par

"Mais quand est-il" : "Mais qu'en est-il" Monsieur le NUL ! Apprenez le français avant de tenter d'écrire...

Par

pas de vidéo, pas de photo, pas de trace...

dommage pour eux.

Par

En réponse à Dominique367

"Mais quand est-il" : "Mais qu'en est-il" Monsieur le NUL ! Apprenez le français avant de tenter d'écrire...

C'est quoi ton problème ? Tu as besoin d'insulter les gens pour faire semblant d'exister, ou tu es simplement un malappris ?

Par

En réponse à JackNess

C'est quoi ton problème ? Tu as besoin d'insulter les gens pour faire semblant d'exister, ou tu es simplement un malappris ?

Bien joué:bien

Par

Vous écrivez en début d'article : " Cette maladresse leur aura coûté très cher."

C'est plutôt de la bêtise à mon avis....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire