Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info

La FFMC réagit aux mesures annoncées par le gouvernement

Dans Moto / Pratique

La FFMC réagit aux mesures annoncées par le gouvernement

La réaction de la Fédération des motards en colère ne s’est pas fait attendre après les dernières annonces du Premier ministre Édouard Philippe sur les changements qui impacteront dès cette année l’ensemble des usagers de la route.

 « Argument démagogique ! » Les premiers mots sont forts et ne laissent aucun doute à la position de la FFMC face à l’évolution de la sécurité routière de ces prochains mois. La Fédération a toujours privilégié la prévention à la répression et remet en avant toutes les pistes de réflexions pour améliorer les conditions de circulations et que si le premier ministre dit « qu'il faut avoir du courage », il faut qu’il le montre.

Et pour ne pas rester que dans les mots, voici ce que l’asso propose :

  • Doubler les toutes les glissières de sécurité pour protéger le corps d’un motard qui chute.
  • De légiférer à l’aide des recommandations du Cerema sur la prise en compte des deux-roues dans la mise en place des infrastructures routières.
  • Que les formateurs aux permis de conduire soient revalorisés au détriment des formations sur Internet.
  • Qu’il y ait un vrai entretien du réseau routier.
  • Que les autoroutes, lieu le plus sûr pour circuler soient gratuites.
  • Que les stages de perfectionnement et de sécurité routière soient proposés gratuitement dans les 2 années après l’obtention du permis A2, et tous les 10 ans pour les autres.

La FFMC enfonce le clou :

« Il ne peut pas faire tout ça ? Ça coûterait trop cher ? Eh bien s'il ne peut pas ou ne veut pas, qu'il s'abstienne de déclarer vouloir "sauver des vies !".

Les associations s'en occupent déjà et avec leurs propres moyens ! Ses déclarations sont donc incantatoires et démagogiques. Ce n'est pas en jouant avec une formule mathématique qu'on sauve des vies, mais en agissant sur la formation et la qualité des infrastructures !

La coupe est pleine, la FFMC va se mobiliser ! »

 

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire