Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

MotoGP: BMW dit non... Pour l'instant

Dans Moto / Sport

André Lecondé

MotoGP: BMW dit non... Pour l'instant

Le GP d'Allemagne de MotoGP a été l'occasion pour Jurgen STOFFREGEN de mettre les choses au point concernant la rumeur d'un engagement, dans un très court terme, de la marque à l'hélice dans le championnat de MotoGP.


Grand ponte de la communication du constructeur munichois, il a ainsi déclaré que BMW ne s'engagera pas dans la discipline reine de la vitesse... Pour l'instant. D'une prudence de sioux, il n'a rien présagé de l'avenir, tout en dressant un bilan implacable qui démontre que BMW n'a pas besoin, pour l'instant, de s'embarquer dans cette galère.


MotoGP: BMW dit non... Pour l'instant


Une production qui, en douze ans a connu une inflation de 31 000 à quelques 97 000 motos de nos jours, douze modèles différents lancés en seulement deux ans, BMW est assez certain de lui pour ne pas, en plus, se frotter à la haute compétition. L'image est bonne, la recette fonctionne avec la réputation de sérieux comme ingrédient principal, Jurgen STOFFREGEN ne voit donc pas pourquoi son blason irait se planter officiellement dans un paddock.


Quant à la machine vue aux mains de Mc WILLIAMS à ALMERIA, elle ressemblait effectivement beaucoup à une MotoGP, et elle est même ressortie pour aller batifoler avec Luca CADALORA en Italie. Aucun commentaire, en revanche, sur l'escapade auvergnate sur le circuit MICHELIN.


Juste un prototype donc, bardé d'électroniques, sans doute motorisé par un trois cylindres inédits que Jurgen n'a pas démenti. Une recherche qui continuera. Et qui donne déjà ses fruits avec la future R 1200 R, la première machine de série à proposer, en option, le "traction control".


SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire