Publi info

MotoGP : Romano Fenati viré par son équipe.

Dans Moto / Sport

Romano Fenati n’en finit plus d’évaluer les conséquences de son geste à l’encontre de Stefano Manzi lors du Grand Prix de Saint Marin de Moto2. Une prise du levier de frein en pleine ligne droite de la moto de son adversaire en pleine ligne droite à plus de 200 km/h, qui a clairement mis en danger le pilote. Les sanctions officielles sont tombées, mais les punitions du milieu sont bien plus graves pour la suite de la carrière de l’Italien.

MotoGP : Romano Fenati viré par son équipe.

Ainsi il y a d’abord eu le rejet de ses pairs avec un Johann Zarco qui assure qu’il en serait venu aux mains s’il avait été la victime tandis que Crutchlow réclame un bannissement à vie. En 2019, il avait signé un contrat avec le team Forward pour courir sous les couleurs de MV Agusta. Mais le constructeur a fait savoir qu’il ne voulait plus entendre parler de Fenati.

Quant à son team actuel, il a communiqué la chose suivante : « le team Marinelli Snipers a décidé de rompre son contrat avec Romano Fenati pour son comportement antisportif, inqualifiable, dangereux et préjudiciable pour l’image de tous. Avec un immense regret, force est de constater que ce geste irresponsable a mis en danger la vie d’un autre pilote, un geste qui ne peut en aucun cas être pardonné. Le pilote ne participera à plus aucune course avec le team Marinelli Snipers. L’équipe, Marinelli Cucine, Rivacold, tous les autres sponsors qui nous accompagnent et toutes les personnes qui l’ont toujours soutenu, s’excusent auprès de tous les fans. »

Romano Fenati commence sa carrière en Italie dans le cadre du Championnat de minibike tout d’abord, puis en Championnat d’Italie 125 cm3 Onzième de la campagne 2010, l’Italien accède ensuite au rang de dauphin tout en remportant le Championnat d’Europe. En 2012, il est propulsé en mondial Moto3 et se distingue d’emblée avec une deuxième place au Qatar, résultat qui sera suivi d’un succès à Jerez. Passé tout près du titre de meilleur rookie, le représentant du Team Italia FMI connaît ensuite une seconde saison plus compliquée sur sa FTR-Honda, puisqu’il se voit repoussé au dixième rang du général.

Dès lors, le Transalpin part chez SKY Racing Team VR46 pour y piloter une KTM et termine cinquième de la campagne 2014, malgré ses quatre victoires. L’année suivante, ce dernier se hisse sur le podium à trois autres reprises et grappille une position au Championnat. Mais en 2016, les deux parties se séparent en Autriche, alors qu’il occupait la troisième place. Romano Fenati décroche toutefois un guidon pour 2017 chez Ongetta-Rivacold et empoche pas moins de huit Tops 3, parmi lesquels trois victoires. C’est en vice-Champion qu’il accède en 2018 au Moto2, toujours accompagné de la même structure.

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire