Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Pagani Amaru : un concept bike en forme d'hommage

Dans Moto / Nouveauté

Olivier Cottrel

Le Pagani Amaru est un concept-bike qui rend hommage au constructeur automobile Pagani. Une moto difficilement pilotable mais agrémentée de multiples détails rappelant les véhicules fabriqués par Horacio Pagani.

Une moto hommage à Pagani.
Une moto hommage à Pagani.

Pagani est un constructeur italien qui fabrique non seulement des voitures de luxe, mais aussi d'authentiques voitures de sport musclées. Ces voitures les plus recherchées sont issues du génie de son P.-D.G., Horacio Pagani : la Zonda ou la Huayra.

En réalisant l’Amaru, Vishruth Kumar, le designer de ce concept-bike, rend hommage à Pagani avec un modèle jamais vu pour l’entreprise, une moto. Il ne s’agit en revanche pas d’un projet de Pagani, mais bel et bien d’un clin d’œil appuyé à la marque italienne.

Pagani Amaru : un concept bike en forme d'hommage

Le nom n'a toutefois pas été choisi au hasard puisque, comme Zonda (un vent sec andin de l'ouest de l'Argentine) ou Huayra (qui signifie en langue quechua, vent), ils l'ont appelé Pagani Amaru : Amaru étant le nom en Quechua d'une divinité, un serpent ailé. Et il faut bien avouer que cela lui va plutôt bien au regard de sa forme ondulée et de ses courbes.

La moto est équipée d’un moteur quatre cylindres Mercedes AMG (plus de 300 chevaux) et c'est la seule chose que nous savons sur ce concept puisque ni la puissance ni les performances n'ont été spécifiées. Le châssis et les carénages de la moto sont en fibre de carbone et en alliages de titane, ce qui permet un poids contenu.

Pagani Amaru : un concept bike en forme d'hommage

Si le concept est saisissant et curieux, il devrait rester en cet état : un bel hommage, sur le papier.

Photos (5)

Mots clés :

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire