Publi info

Vente Artcurial à Rétromobile: du lourd catégorie moto.

Dans Moto / Loisirs

Dans le cadre du Salon Rétromobile, Artcurial proposera une grande vente aux enchères de véhicules de collection. Si les motos sont une nouvelle fois bien peu présentes dans le salon, il n'en est pas de même pour cette vente. Avec près d'une soixantaine d'ancêtres provenant de la collection Pierre Guélon, c'est une dispersion exceptionnelle qui sera proposée samedi 10 février...

Vente Artcurial à Rétromobile: du lourd catégorie moto.

 Le Salon Rétromobile, c'est LE salon consacré aux véhicules de collection. Traditionnellement organisé début février, c'est l'incontournable rendez-vous de tout ce qui roule et qui a un peu d'age. Le plateau proposé est exceptionnel à condition de s'intéresser à autre chose qu'aux deux roues car la moto s'y fait malheureusement bien rare depuis quelque temps...

 Ce vide est, cette année, largement compensé par le contingent de motos proposé aux enchères par un des spécialistes en la matière, Artcurial. Soixante-dix-sept machines (si l'on compte le Mototri Contal de la collection Maurice Broual) toutes d'avant la deuxième guerre mondiale, c'est déjà assez rare, mais avec une majorité de motos d'avant 1914, on est carrément sur un petit nuage (à condition de porter un minimum d'intérêt pour la genèse de la moto).

 Intéressons-nous tout d'abord aux machines d'avant 1914. On apprend via le catalogue que cette collection a débuté par l'achat d'un tas de ferraille d'un peu moins de 400 kg. Il a fallu ensuite reconstruire les motos en se basant sur le peu de documentation d'époque disponible. Les descriptions publiées pour la vente sont donc à prendre avec précaution.

 La marque Werner sera, à la fin du XIXème début du XXème siècle une actrice importante dans l'histoire de la motocyclette. Et puisque l'on parle de motocyclette, il faut savoir que ce sont les frères Werner (Michel et Eugène) qui sont à l'origine de cette appellation. Le nom sera déposé le 8 avril 1898 au greffe du tribunal de commerce de Paris. Ce même tribunal les dépossédera de cette propriété trois ans plus tard en 1901 (source "Les motos françaises Cent ans d'histoire" de Bernard Salvat).

 Cette machine, reconstituée à partir du stock échangé chez le ferrailleur, est estimée entre 20 000 et 40 000 euros.

Vente Artcurial à Rétromobile: du lourd catégorie moto.

 

 Pas d'identification précise pour cette machine de course équipée d'un bicylindre en V de 1 000 cm3; l'estimation a été fixée entre 10 000 et 20 000 euros. 

Vente Artcurial à Rétromobile: du lourd catégorie moto.

 

  On doit ce tricycle à un certain Prosper Renaux. Au chapitre des originalités, on note la présence d'un monocylindre de 500cm3 (572 d'après "La Motocyclette en France" de Bourdache) refroidi par eau disposé horizontalement. On nous apprend que ce même Prosper Renaux s'alignera, en août 1898, au départ d'une course reliant Paris à Saint-Malo à bord d'un engin similaire. Les 372 kilomètres du parcours seront effectués en 7 heures et 11 minutes, soit une moyenne d'un peu plus de 50 km/h. Cet exemplaire attend entre 25 000 et 45 000 euros.

Vente Artcurial à Rétromobile: du lourd catégorie moto.

 

 Cette Pernoo (ou un modèle similaire) a remporté le "Critérium des Motocyclettes", épreuve de 100 kilomètres organisée par le journal Le Vélo, disputée entre Étampes et Chartres. La disposition particulière du moteur (Eugène Labitte) ne fera pas école (estimation entre 30 000 et 60 000 euros).

Vente Artcurial à Rétromobile: du lourd catégorie moto.

 

 La majorité des tricycles, à cette époque, était équipée du fameux moteur De Dion. Celui-ci est l'exception qui confirme la règle puisqu'il est équipé d'un monocylindre Automoto. Avec sa remorque, cet ensemble est estimé entre 25 000 et 45 000 euros.

Vente Artcurial à Rétromobile: du lourd catégorie moto.

 

  Cette machine, nous en avions parlé il y a quelque temps (on retrouve l'article en cliquant ici). Il semblerait donc qu'au moins un exemplaire ait survécu... Mais de quoi parle-t-on? Des fameuses motos assemblées par le tristement célèbre Henri-Désiré Landru. Cet exemplaire incomplet est équipé d'un moteur Renouard. Les 1 000 à 2 000 euros de l'estimation devraient être largement atteints. 

Vente Artcurial à Rétromobile: du lourd catégorie moto.

 

 La construction robuste de ce tricycle Contal dénote avec ce que l'on avait l'habitude de voir au début du siècle dernier. Baptisé Mototri de tourisme quand il était, comme celui-ci, équipé d'un siège passager, ou Mototri de livraison quand l'avant était agrémenté d'une caisse destinée à accueillir des marchandises, ce véhicule était propulsé par un monocylindre de 4 HP refroidi par eau (estimation entre 15 000 et 25 000 euros).

Vente Artcurial à Rétromobile: du lourd catégorie moto.

 

 

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Y'en avait autant du lourd lors du Salon moto Légende 2017 organisé par OSENAT - On a vu la belle collection de MEZNARIE se vendre puis les VINCENT , INDIAN , MOTO GUZZI ou Honda https://www.youtube.com/watch?v=5InUaTKxAoo

Musée de la rue du temps qui passe https://www.youtube.com/watch?v=EfNMxS3RIzU

En souvenir: d' Alphonse Jean-Joseph, (Pilote Automobile, Martiniquais) https://www.youtube.com/watch?v=S74I00QZ2sQ

Nürburgring Classic 2017 -Historische Formel 2 HSCC - Rennen https://www.youtube.com/watch?v=qruj_9LPO1U - https://www.youtube.com/watch?v=909yWI7FBqY

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire