Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

10. 24 H du Mans - Fabrice Vanderdonkt : "l'esprit n'est pas d'abandonner"

24 H du Mans - EWC : Kawasaki au bout du suspense

Pour les pilotes de la 113, le défi était de taille. Courir 24h au guidon d'un roadster, en l'occurrence une Yamaha FZ1. Défi réussi non sans problème. Fabrice Vanderdonkt, patron de la concession Moto Racing 113 de Vitrolles revient sur ce projet fou.


Pour vous, la course a été difficile puisqu'en début de soirée, le moteur vous lâche. Est-ce la fin du rêve pour vous ?


C'est vrai que la course a été difficile mais ce projet l'a été depuis le début. Le prototype s'est terminé le 28 aout donc nous n'avons pas pu venir aux essais pré Mans. Il nous manquait le boitier électronique pour démarrer la moto. Une fois que nous l'avons reçu, nous avons eu le privilège de pouvoir faire quelques tours sur le circuit du Castellet pour valider les pièces.


Vous arrivez donc au Mans pour ainsi dire sans roulage. Comment ce passe les premiers ?


Nous avons tout charger et tout monter pour commencer à rouler sur ce circuit. Mais nous nous sommes vite rendu compte que nous avions un problème de chauffe et que les gros radiateur que l'on monte sur les R1 par exemple, ne pouvais pas être monté sur une FZ1. Donc il a fallu revenir à un radiateur standard mais avec un moteur qui était un peu touché, il y avait beaucoup de chauffe ce qui nous a fait serrer un piston pendant la course.


Pour vous, l'abandon n'est pas une solution. Les mécanicien ont travaillé dur.


Moi, je suis un ancien des 24h, j'adore ces courses avec des rebondissements. On est fatigué à la fin mais je ne conçois pas d'abandonner. Quand on fait partie des passionnés comme nous qui ne jouons pas la gagne, le but est d'aller au bout. Donc on a démonté le moteur, changé le piston et nous sommes repartie pour rallier l'arrivée.


Des projet pour 2013 ?


Nous ne ferons rien en 2013 mais pourquoi pas en 2014 avec un autre défi. Mais on sera plus prêt. On ne veut pas arriver sur le circuit sans avoir rien essayé.


PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire