Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Alain Roger - Aprilia France: "La politique sportive actuelle est mauvaise"

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Alain Roger - Aprilia France: "La politique sportive actuelle est mauvaise"

Ce n'est pas tant qu'il veuille réagir après une conférence de presse de la FFM où d'ailleurs il nous a déclaré ne pas y avoir été convié. Néanmoins, il y a été cité, et d'une manière telle qu'il est apparu comme une personne un tantinet vénale. Une conjoncture sur laquelle l'intéressé ne préfère pas s'étendre pour mieux distiller sa vision globale des choses en ce qui concerne la politique sportive de la fédération. Et c'est d'Alain Roger, d'Aprilia France, qu'il s'agît.


« Je suis en désaccord avec la politique sportive menée en France pour la moto » nous annonce sans ambages Alain Roger. « Il n'y aucune filière qui est mise en place et, pire, les bonnes volontés sont découragées. Je ne parle pas seulement de mon cas. Pendant neuf ans, je n'ai jamais rien reçu lorsque l'Aprilia Cup existait. Et qui a révélé notamment Sylvain Guintoli. »


« Je veux aussi parler de Karim Djaouk qui a une structure et un programme sérieux qui n'a pas été reconnu à sa juste valeur, je veux parler de Polini qui fait un travail formidable pour les plus jeunes qui n'a pas l'aval fédéral. La France ne fait pas comme ses voisins européens qui, eux, savent semer pour récolter. Il arrivera que la France ne se remette pas de cette exception. »


Alain Roger - Aprilia France: "La politique sportive actuelle est mauvaise"


« Mike Di Meglio s'est épanoui une fois qu'il a trouvé refuge dans une équipe internationale. C'est l'arbre qui cache la forêt. Que deviennent aujourd'hui Masbou et Cluzel ? Randy De Puniet s'est débrouillé par lui même pour arriver en Moto GP. Et qui voit-on poindre pour prendre la relève demain ? Personne ! Les faits sont là. La politique actuelle est mauvaise


Voilà un avis tranché. Par ailleurs, Alain Roger s'est fait l'écho des propos tenus par Mike Di Meglio lors de cette fameuse conférence de presse: il roulera bien en 250 sur une Aprilia LE comme équipier de Bautista au sein du team Aspar. Le contrat sera signé la semaine prochaine, tout comme sera effectué le premier roulage.


SPONSORISE

Actualité Aprilia

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire