Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Bering combinaison Ultimat-R: l'essai

Dans Moto / Equipement

La combinaison Supra-R signait le retour de Bering dans le monde de la course, fruit d'une collaboration entre Sylvain Guintoli et l'ours français. Ce retour dans les hautes sphères était confirmé par la suite avec un certain Freddy Foray… présent notamment au championnat du monde d'Endurance. La combinaison Ultimat-R en est une des illustrations racing pour le grand public. Essai.

Bering combinaison Ultimat-R: l'essai

"L’équipe de conception développe pour Freddy Foray un équipement complet en parfaite adéquation avec les exigences de la pratique moto à haut niveau : confort, sécurité et design" soulignait officiellement Bering lors de la présentation de son nouveau pilote venant renforcer les rangs du fabricant français. Avec des prestations (et un tarif) supérieures à la Supra-R (retrouvez ici son essai complet), l'Ultimat-R s'oriente haute de gamme. Pour faire simple c'est ce qui se fait de mieux chez Bering avec des protections CE dans tous les sens, un mix de cuir de vachette et de kangourou et un feeting aux petits oignons… bref tout y est.

TOUT Y EST SAUF L'AÉRATION

Bering combinaison Ultimat-R: l'essai

Orientée haut de gamme cette combinaison propose tout ce qu'il faut où il faut avec en prime un look racing qui lui va bien. On retrouve donc la panoplie complète digne de son rang avec des sliders (amovibles pour les genoux et coudes), les protections homologuées d'usage (genoux et coudes réglables) qui trouvent immédiatement leur place, une doublure démontable et remontable simplement (hélas en nylon... on aurait espéré du coton pour mieux coller à la gamme), du néoprène de confort idéalement placé (col, poignets et cheville), des fronces d'aisance, une bosse dorsale (sans hydroback)… bref la totale, ou presque, avec même des éléments réfléchissants bien intégrés.

Bering combinaison Ultimat-R: l'essai

Du côté de l'aération Bering a opté pour un cuir perforé surtout imposé sur le côté de l'équipement… grave erreur ! L'Ultimat-R est très (trop) chaude. Si en cette saison on n'y trouvera rien à redire, les roulages estivaux effectués en Italie en début d'été avait des airs de sauna. À retravailler et tant qu'on y est est-ce que tu peux mettre une poche interne dans la doublure monsieur Bering… tous ceux qui roulent en combarde sur route te remercieront…

CONFORT

Avec 5,1 kilos vérifiés pour une taille XL, la combinaison ne défrayera pas la chronique tout en restant compétitive à la chasse au poids avec en prime un bon niveau de confort. Si du côté des caractéristiques techniques on retrouve les mêmes bases que la Supra-R, la version aujourd'hui en essai peut certes compter sur un cuir en kangourou mais aussi et surtout une meilleure insertion des stretchs d'aisance, même remarque concernant les smocks (fronces d'aisance). Et ça, ça change clairement la donne. On aime tant sur une sportive que sur un supermotard. Résultat un plus en liberté de mouvement, autant sur le haut que le bas du corps.

Bering combinaison Ultimat-R: l'essai
Bering combinaison Ultimat-R: l'essai

Du côté du cuir, la présence de kangourou ne changera que très peu la donne vue la prédominance de la peau de vachette… un argument sans conteste commercial même si la résistance à l'abrasion le sera sûrement en cas de chute (pour une épaisseur de 0,8 mm, la résistance à l'abrasion* du bœuf est de 4 215 contre 7 590 pour le marsupial (test d'usure réalisé par l'institut de contrôle PFI Pirmasens))...

Le gros point fort de cet équipement est son bon feeting donnant l'impression d'être bien ajusté, les smocks et stretch n'y sont clairement pas étrangers. Offrant un bon niveau de confiance elle apporte un sentiment de sécurité très important pour le pistard. On aime, quelle que soit la discipline. Attention cependant aux pads plastiques greffés sur l'intérieur du genou. S’ils apportent un plus en accroche sur une sportive, ils seront vite dérangeants en supermotard, ayant tendance à se prendre dans les ouïes.

Bering combinaison Ultimat-R: l'essai

 

BILAN

Sécurisante et bien finie cette combinaison arrive à bien maintenir le pilote tout en lui laissant toute la liberté de mouvements nécessaire. Un vrai point positif auquel on ajoutera un design sympa et une réalisation soignée. Un retour réussi pour Bering qui ne fait pas pour autant un sans faute. À l'heure où les combinaisons sont de plus en plus compétitives et techniques cette Ultimat-R manque cruellement de ventilation (un point à prendre sérieusement en compte surtout si vous roulez l'été!!) et reçoit une doublure intérieure en synthétique, dommage en vue du tarif pratiqué.

* Test de résistance à l'abrasion d'après le procédé de la Roue de friction DIN 53754

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire