Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Dakar 2019 - étape 2 : la révolte de Matthias Walkner

Dans Moto / Sport

David Jouguet

Dakar 2019 - étape 2 : la révolte de Matthias Walkner

La lutte entre Ricky Brabec et Matthias Walkner aura tenu toute la journée pour cette seconde étape du Dakar 2019 entre Pisco et San Juan de Marcona. Si l'américain a mené la danse durant les trois quarts de l'étape c'est bien le tenant du titre qui s'impose au terme d'une journée riche. C'est Joan Barreda qui termine troisième mais qui garde tout de même le leadership du classement provisoire.  

Il y a des journées sur le Dakar où on ferait mieux de rester coucher. C'est certainement ce que s'est dit Adrien Van Beveren (+9'05)à l'arrivée hier soir. Le français a vécu une journée compliquée ou il cède plus de 9 minutes au vainqueur du jour. L'officiel Yamaha va devoir désormais attaquer sans retenu s'il veut rester dans la course à la victoire parce que devant ça n'amuse pas le terrain à l'image du duo Brabec/Walkner.

Les deux hommes ont animé la course durant toute la journée. Impressionnant de dextérité dans les dunes, Ricky Brabec pensait bien tenir la victoire du jour mais c'était sans compter sur le retour de Matthias Walkner. Le pilote KTM est revenu rapidement sur Toby Price son équipier pour effectuer l'étape à deux

Dakar 2019 - étape 2 : la révolte de Matthias Walkner

« Je ne sais pas si c’est le bon calcul de s’imposer aujourd’hui parce que je ne pense pas avoir gagné beaucoup de temps. Mais c’est toujours bon de gagner une étape. C’était un peu technique de dépasser les voitures, mais la plupart du temps celles que nous avons vues ne roulaient pas trop rapidement. En revanche il y avait du fesh-fesh, dans lequel peuvent parfois se dissimuler des pierres qui ne sont faciles à éviter. C’est quelquefois dangereux, mais c’est plutôt fun en moyenne. »

Suite à sa victoire sur le fil, Matthias Walkner aura la tache d’ouvrir la piste sur la route d’Arequipa. Une mission dont est parfaitement capable de s’acquitter le vainqueur 2018, même s’il devra sans doute à nouveau batailler avec les Honda de Ricky Brabec et Joan Barreda, tous les deux très en forme. À moins qu’Adrien Van Beveren ne sorte la grosse attaque pour compenser deux journées en demi-teinte.

 

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Tous les résultats du Dakar 2019

 

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Ktm

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire