Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Reportage, durites de freins Ezdraulix: transfert de fluide

Dans Moto / Equipement

Tressée, avia, racing... qu'importe le nom qu'on leur donne, ces durites en métal font partie des premiers éléments changés par le motard à la recherche de performance de freinage. Direction le spécialiste français en la matière, Ezdraulix, pour y voir plus clair sur ce convoyeur de fluide.

Reportage, durites de freins Ezdraulix: transfert de fluide

Souvent incriminées faute de mordant, les durites d'origine (en caoutchouc) sont rapidement remplacées par leurs homologues en PTFE (Téflon) répondant au nom de durite aviation. Indéformables grâce à leur tressage en acier inoxydable, généralement recouvertes de PVC transparent ou de couleur, ces durites sont issues de la compétition... un monde souvent considéré comme garant de qualité et de performance. Pour avoir une vision plus nette sur ce système de tranfert de fluide direction Ezdraulix, spécialiste français en la matière. Ezdraulix est une marque de la société française Ezflon, spécialisée dans le transfert de fluides pour l’industrie utilisant des procédés de hautes technologies. Une référence en somme.

LIFE IS LIFE

Dis papa, c'est quoi une durite? Pour faire simple c'est un tube fait pour convoyer différents types de fluides dont le nom vient d'une marque américaine: Durit. Identique pour le freinage ou pour les embrayages ces durites seront différentes de leurs homologues essence et pour cause, dans les deux premiers cas elles utilisent la pression pour transmettre un mouvement, on utilise donc les propriétés incompressibles des fluides pour transmettre la pression, ce qui n'est pas le cas pour les carburants.

Reportage, durites de freins Ezdraulix: transfert de fluide

Reportage, durites de freins Ezdraulix: transfert de fluide

 

 Pour les freins. Dans le cas de durites en caoutchouc, lorsque la matière se gonfle la pression voulue se disperse dans l'augmentation de volume à la place d'exercer de manière identique son action sur les pistons (comme les étriers par exemple)... d'où une perte d'efficacité.

Reportage, durites de freins Ezdraulix: transfert de fluide
Reportage, durites de freins Ezdraulix: transfert de fluide

Mais pourquoi ces durites gonfleraient-elles? Tout simplement du fait de leur faible durée de vie (variation des températures, UV, pressions variables des cycles de mouvements de la fourche...) . Si les constructeurs préconisent un changement de durites caoutchouc tous les quatre ans d'utilisation les versions tressées n'ont quant à elles aucune durée de vie du fait de l'inertie du téflon... un point positif des plus appréciables. Les propriétés physiques et mécaniques sont ainsi préservées Ad vitam æternam... hormis gauffres, pelles, crash et autre soleil...

TRACK DAYS

Reportage, durites de freins Ezdraulix: transfert de fluide

Faut-il impérativement changer ses durites de freins lorsque l'on fait de la piste? Oui et non. Si ces dernières et le liquide de freins sont récents (moins de 3 ans avec un changement annuel des fluides) les performances sont très proches. En effet le caoutchouc d'origine peut sans problème accepter des températures hautes avoisinant les 90°C, degré plutôt élévé dans un système de freinage. Notons que si vous êtes un furieux, que vous roulez sur une manche des 24 Heures, que vous roulez à Barcelone... il y a clairement moyen que votre levier ait un coup de mou... Mais soyons clairs, qui change aussi souvent ce package liquide/ durite? Et quitte à les changer, opter pour une version en téflon est la meilleure solution avec en prime un choix de couleur plutôt sexy pour coller à vos envies.

Reportage, durites de freins Ezdraulix: transfert de fluide

PLUS FORT

Une fois la" DLC" (Date Limite de Consommation) des durites passées les versions tressées offriront une constance indispensable au freinage. La pression mise sur les étriers est directement liée au tranfert de fluide donc à la puissance de freinage.

Reportage, durites de freins Ezdraulix: transfert de fluide

Bonne nouvelle, la conception même des durites en PTFE offre une excellente résistance au croquage (pincement excessif) du fait de la qualité maléable du téflon et de son coéfficiant d'allongement important à la rupture ce qui n'est pas le cas des éléments caoutchouc. Il est interdit de rouler avec des durites avia non certies (au même titre que les coupleurs rapides). Vrai pour la route et faux pour un usage pistard.

Toutes les durites avia se valent? Faux du fait des matières utilisées notamment au niveau des raccords (banjos, jupes). Si des marques spécialisées comme Ezdraulix optent par souci de qualité pour de l'inox à la durée de vie plus longue contre de l'acier galvanisé ce n'est pas le cas de tous les accessoiristes... c'est aussi généralement ce que l'on retrouve en première monte (pour des raisons de coût). Faut-il changer les joints après chaque intervention sur les durites? Oui pour garantir une bonne étanchéité.

Reportage, durites de freins Ezdraulix: transfert de fluide
Reportage, durites de freins Ezdraulix: transfert de fluide

ET L'ESSENCE DANS TOUT ÇA?

Souvent en Nitrile (c'est un élastomère... un caoutchouc... quoi) ces durites évoluent ces dernières années notamment avec l'arrivée de nouveaux composants chimiques spéciques aux essences sans plomb. Ces nouveaux tuyaux sont plus imperméables au carburant limitant ainsi leur évaporation (odeur, vapeur, divers composés chimiques etc... ), la perméation (pénétration d'un liquide dans un solide) est de 15 Darcy. À titre indicatif sur 1 mètre de tuyau standard on perd 4 litres par an contre 2 cuillères à soupe pour les dernières générations de durite.

Ces dernières générations font confiance à une conception cinq couches dont deux spécialement faites pour imperméabiliser l'ensemble. Qu'importe le choix que vous faites, Ezdraulix propose également des coupleurs rapides (métalique ou plastique) sur un principe indentique au frein mais cette fois homologué pour la route. Le principe est simple, le système retient les fluides (essence) de chaque côté des durites afin de faciliter le démontage du réservoir et éviter toute perte, un plus, surtout si votre moteur est chaud!

Reportage, durites de freins Ezdraulix: transfert de fluide

CONTACT EZDRAULIX

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pas d'accord avec vous ! Il n'y a pas de perte de pression avec une durite en caoutchouc (caoutchouc armé quand même !), mais un allongement de la course du levier de frein, dû à la plus grande quantité de liquide à déplacer du fait de l'élongation du tuyau. Donc, pas de perte de pression mais un point de freinage inconstant et la (très) désagréable sensation d'avoir une levier "spongieux". Pour ma part, j'ai toujours immédiatement remplacé les durites d'origine par des durites "avia", à ma plus grande satisfaction...

Par

pour repondre , c'est la meme chose dont vous parlez. pour une course de levier de frein donné, il y aura plus de pression dans l'etrier avec une durite avia. mais on peu compenser le fait d'avoir moins de pression avec la durite caoutchoc en freinant "plus fort"

Par

En réponse à bigtown

pour repondre , c'est la meme chose dont vous parlez. pour une course de levier de frein donné, il y aura plus de pression dans l'etrier avec une durite avia. mais on peu compenser le fait d'avoir moins de pression avec la durite caoutchoc en freinant "plus fort"

Hum! Je dirais qu'on ne gère pas un freinage par la course du levier, mais par la force de serrage appliquée sur le dit levier. Donc à pression hydraulique &gale, force de serrage identique... Par principe ! Sauf qu'il est angoissant de ne jamais savoir où le levier va se positionner pour une certaine force appliquée sur le levier ! Sans compter que le temps du mouvement est plus long si la course est plus longue... Donc, durite caoutchouc suffisante pour motos utilitaires ou de faible performance, mais durites "avia" indispensable sur une machine un tant soit peu performante... Surtout si l'utilisateur s'exerce à une conduite un tantinet sportive...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire