Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info

Essence : 34 % d'éthanol dans l'E10-95 ?

Dans Moto / Pratique

Essence : 34 % d'éthanol dans l'E10-95 ?

Même s’il n’a pas encore conquis les motards à cause de son agressivité envers les mécaniques, le E10-95 a pourtant raflé la mise et le podium sur l’essence la plus consommée en France. Et cela ne va pas s’arrêter puisqu'une entreprise Française a mis au point une nouvelle version avec 34 % de bioéthanol.

Le E10 est compatible aujourd’hui avec la grande majorité des motos modernes, même si les motards sont encore frileux de l’utiliser. Il contient actuellement 10 % d’éthanol contre 5% bioéthanol de sur le sans-plomb 95 classique.

C’est en association avec Audi que la société Française, Global Bioenergies compte aller plus loin sur le précieux or noir en lui permettant ainsi de rejeter moins de CO2, mais aussi de faire baisser le prix à la pompe. Le constructeur automobile a mis à disposition l’une de ses voitures circuit de Montlhéry, au sud de Paris, pour tourner avec cette fameuse nouvelle recette gavée à 34 % d'éthanol pour mettre au point cette dernière.

 "Nous utilisons un procédé biologique qui consiste à modifier des bactéries. Lorsqu’on leur donne du sucre, ces bactéries le transforment en isobutène, une molécule très connue du monde de la pétrochimie car il permet de fabriquer des carburants de très haute performance" a confié Marc Delcourt, le directeur général de l'entreprise au Parisien.

Global Bioenergies a signé un contrat avec une usine de sucre située en Champagne. Ils sont capables de fournir la matière première qui permet de fabriquer 50 000 tonnes de carburant par an. Le patron de la société espère pouvoir signer avec une dizaine d’autres usines dans le genre.

La commercialisation pourrait donc avoir lieu en 2021 si la fiscalité reste dans le bon sens…  

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire