Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La moto électrique peine toujours à convaincre les motards

Dans Moto / Pratique

Si le marché de la mobilité électrique est en pleine expansion, un secteur reste encore en retrait, celui de la moto électrique. Freinée par un manque évident de véhicules sur le marché, la moto électrique peine également à séduire les motards. Selon une récente étude européenne, 90 % des motards n’ont pas l’intention de passer à l’électrique.

La moto électrique peine à séduire malgré quelques atouts à faire valoir.
La moto électrique peine à séduire malgré quelques atouts à faire valoir.

Avec un marché qui, à de rares exceptions près, se concentre sur la mobilité urbaine, les deux-roues électriques restent encore très minoritaires sur nos routes. Si les scooters électriques commencent à fleurir dans les villes du monde entier, il en est tout autrement pour une autre catégorie : les motos.

Plus que le fait que l’on trouve aujourd’hui peu de motos électriques sur le marché, un segment dominé par quelques marques et modèles seulement (Zero et Super Soco en tête), les motards européens semblent également peu enclins à se laisser tenter par ce type de véhicules.

Selon une étude réalisée par la Fédération Européenne des Associations de Motocyclistes (FEMA), 90 % des conducteurs n'ont pas l'intention de passer aux motos électriques, et ce malgré les interdictions prévues pour 2035 pour les véhicules thermiques.

L’enquête, menée sur Internet en juillet et août 2021 portait sur les émissions des motos, les interdictions potentielles et les futurs changements énergétiques. Disponible en 12 langues, elle a été complétée par 23 768 personnes (1 188 femmes et 22 580 hommes).

Elle a notamment explicité le fait que 92,91 % des personnes ayant répondu rejetaient l’interdiction des motos thermiques envisagée par l’Europe. En cas d’interdiction des motos antérieures à 2006, 55,46 % se laisseraient tout de même convaincre d’investir dans un véhicule électrique, contre seulement 44 % en 2016.

53,38 % envisageraient toutefois de passer à un autre moyen de transport, abandonnant donc la pratique de la moto, 88,75 % des personnes qui ont répondu à l’enquête refusant même de payer plus cher une moto électrique qu’une moto classique. En cas d’interdiction de toutes les motos thermiques, seulement 38,96 % seraient prêts à acheter une moto électrique.

Fait intéressant, les chiffres varient assez peu selon les tranches d’âge. Des réponses qui tordent ainsi le cou à la prétendue fracture générationnelle sur la question de la mobilité du futur.

Si la mobilité électrique progresse à vitesse grand V en ville, il semble que les motards européens soient encore très attachés à la moto classique. Un constat finalement assez peu surprenant que nous avions déjà fait lors de la réalisation de notre enquête consacrée à la moto électrique.

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire