Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les motos américaines en sursis

Dans Moto / Pratique

Victimes de la guerre commerciale qui dure depuis 2018 entre les États-Unis et l’Europe, les constructeurs américains de motos peuvent souffler, l’Europe a décidé de suspendre le doublement des taxes liées à l’importation de motos américaines. Une décision qui reste toutefois provisoire.

La guerre commerciale fait rage entre l'UE et les USA.
La guerre commerciale fait rage entre l'UE et les USA.

Véritable bataille commerciale où chaque mesure prise par une des parties fait l’objet de ripostes immédiates de l’autre côté de l’Atlantique, le conflit entre l’Europe et les États-Unis n’en finit plus de contrecarrer les ambitions des constructeurs moto américains, Harley-Davidson et Indian en tête.

Principal sujet de frustration pour les deux marques américaines, la prochaine taxation de leurs véhicules de plus de 500 cm3 à hauteur de 56 % de la part de l’Union Européenne. Une hausse drastique qui devait entrer en vigueur à partir du 1er juin.

Devait, car finalement, un geste a été fait par l’Europe. En guise d’apaisement et en signe de bonne volonté, les instances européennes ont décidé de reporter cette hausse sur les frais d’importation des motos américaines.

Le sursis n’est toutefois que provisoire, l’Europe ayant également choisi de conserver la taxation des véhicules à 31 % jusqu’à la fin de l’année 2021. Un geste qui offre une vraie bouffée d’oxygène à Harley-Davidson : « Nous sommes satisfaits par l’annonce selon laquelle les tarifs affectant nos produits ne passeront pas de 31 % à 56 % », a ainsi déclaré le P.-D.G. de Harley-Davidson, Jochen Zeitz, avant d’ajouter : « C'est le premier pas dans la bonne direction dans un différend qui n'est pas de notre fait. Les employés, concessionnaires, parties prenantes et motos de Harley-Davidson n'ont pas leur place dans cette guerre commerciale. Ces tarifs offrent aux autres fabricants de motos un avantage concurrentiel injuste dans l'UE. De plus les motos européennes ne paient que 2,4 % pour être importées aux États-Unis. »

Craignant une escalade, les associations de constructeurs européens et américains s’unissent de nouveau pour demander aux instances de calmer le jeu et de revenir à la raison. Il en va désormais de la survie de toute une industrie.

SPONSORISE

Actualité Harley Davidson

Toute l'actualité

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Produit chinois aussi à 56% ?

Par

Bof les tromblons "merica f*ck year" peuvent bien être taxe de toute façon ils ne sont accessible qu aux bourses bien remplies, et peut regardantes sur la technique. Ça a changer les ventes depuis la surtaxe?

Par

les Massey-Ferguson d'aujourd'hui n'ont toujours pas la prise de force et le relevage hydraulique... Dommage pour nos paysans des grandes villes. Par contre, pas besoin de sirène, car on les entend un peu trop...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire