Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Microletta, le scooter électrique suisse à trois roues

Dans Moto / Nouveauté

Un design charmant pour ce tricycle électrique qui nous vient tout droit de Suisse. La société Micro Mobility, qui avait créé le buzz avec la trottinette pliable en 1996, nous revient avec des concepts très fun de petites voitures et tricycles électriques. Tout pour faire chavirer les cœurs

Une bouille à la Wall-E on ne peut plus sexy.
Une bouille à la Wall-E on ne peut plus sexy.

Micro Mobility, ce nom ne vous dit probablement rien mais il s’agit qu’une société suisse, qui avait remis au goût du jour la trottinette au siècle dernier. Désormais, l’équipe helvétique monte en gamme et propose une petite voiture et un tricycle électrique des plus sympa. La marque s’est clairement inspirée du design de l’Isetta, cette micro-voiture italienne des années 50/60. Une inspiration de bon goût que le public devrait apprécier. On est loin du look fade des Yamaha Tricity et autre Piaggio MP3. Ici, tout est en rondeur et on pourrait s’imaginer rouler sur une moto sortie d’un dessin animé.

Le Microletta est un équivalent des 125cc thermiques et pourra être conduit sans permis moto.
Le Microletta est un équivalent des 125cc thermiques et pourra être conduit sans permis moto.

Porte d’entrée à la mobilité électrique pour le groupe Micro Mobility, le Microletta sera l’équivalent d’un scooter 125 cm3 thermique. Il suffira donc d’avoir suivi une formation de 7 heures, en plus de son permis voiture, pour avoir le droit de le rouler. Concernant la tenue de route, les deux roues de devant procurent plus de stabilité et de puissance de freinage, alors qu’un système de blocage du train avant permettra au scooter de tenir seul à l’arrêt. Côté performances, le Microletta est donné pour une vitesse maximale de 80 km/h et dispose d’une autonomie annoncée de 100 kilomètres. Assez pour un usage urbain donc. La recharge complète doit se faire en 4 heures, d’après le constructeur. À noter que les batteries sont amovibles et pourront donc être remplacées pour augmenter l’autonomie, si besoin.

Cette nouveauté devait être dévoilée au prochain salon de Genève, or crise du coronavirus oblige, le salon vient d’être annulé. Reste que ce tricycle électrique, vendu 4 900 euros, est déjà disponible en réservation sur le site du constructeur.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

A ce prix, tout comme pour leur Isetta électrique à 12 000 €,

je pense que le succès est assuré.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire