Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Moto GP: Agostini: "Les pneus ont trop d'importance".

Dans Moto / Sport

André Lecondé

Moto GP: Agostini: "Les pneus ont trop d'importance".

Présent sur le bord de la piste de Laguna Seca, Giacomo Agostini, ci-devant quinze fois Champion du Monde et encore détenteur du plus grand nombre de victoires en catégorie reine, a porté son œil d'expert de la haute compétition sur le déroulé de ce Grand Prix des Etats-Unis. De la démarche en sort un regret profond du « Campionissimo » : la trop grande importance prise cette année par les manufacturiers dans la course à la victoire.


Cette saison, rappelons-le, une limitation des choix de pneus a été instaurée, les pilotes n'ayant plus droit qu'à 17 pneus à l'arrière et 14 à l'avant pour des conditions sèches sur l'ensemble d'un meeting. Mais pour « Ago », la question n'est pas là. « Que vous ayez 31 ou 35 pneus ne changent rien à l'affaire. Il faut avoir la bonne gomme. »


Moto GP: Agostini: "Les pneus ont trop d'importance".


Et ne pas l'avoir cette année et par trop rédhibitoire pour l'icône des années 60-70 : « Des constructeurs comme Honda, Ducati ou Suzuki dépensent des millions en travail et en recherche pour se trouver au final sous la totale dépendance d'un pneu. C'est maintenant lui seul qui fait gagner ou perdre. C'est inacceptable. Je suis allé voir le pneu arrière de Rossi en fin de course, et, franchement, il ne pouvait rien faire de plus avec. »


Moto GP: Agostini: "Les pneus ont trop d'importance".


Le raisonnement d'Agostini fait sans doute également son chemin parmi les pontes du paddock. Car en filigrane apparaît une autre question fondamentale : faut-il continuer avec des manufacturiers différents ou faudra-t-il passer à un fournisseur unique. Jusque là, les constructeurs s'accommodaient de la compétition entre pneumaticiens. Au vu de la conjoncture actuelle, les avis pourraient bien changer.


Maintenant, Giacomo Agostini n'enlève rien au mérite de Stoner. Et pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté, il enfonce le clou : « Stoner a impressionné tout le monde. Ses temps au tour n'ont jamais varié de plus d'un dixième. Il a piloté comme un grand champion. »


Mots clés :

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire