Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

MV Agusta se lance dans la mobilité électrique

Dans Moto / Nouveauté

MV Agusta vient de dévoiler ses premiers deux-roues électriques. Les MV Agusta Amo RR et Amo RC resteront ainsi dans l’histoire comme le premier pas de la firme de Varèse sur le marché de la mobilité électrique urbaine. Deux versions pour un vélo à assistance électrique haut de gamme, commercialisé à partir de 3 690 €.

Un vélo à assistance électrique comme premier pas sur le marché de l'électrique.
Un vélo à assistance électrique comme premier pas sur le marché de l'électrique.

Cela va commencer à devenir une habitude. Jusqu’ici inexistants (Ducati, Triumph et maintenant MV Agusta) ou discrets (Harley-Davidson), sur le marché de l’électrique, certains constructeurs optent pourtant pour le développement d’une gamme de vélo à assistance électrique. Un marché il est vrai en pleine expansion, qui bénéficie notamment de la crise sanitaire pour voir ses chiffres de ventes augmenter.

MV Agusta se lance dans la mobilité électrique

Le dernier constructeur moto en date à se lancer sur le marché de la mobilité électrique urbaine n’est autre que MV Agusta. La firme de Varèse vient ainsi de présenter un vélo à assistance électrique baptisé Amo, et disponible en deux versions RR et RC. Les deux sont équipées de moteur Mahle de 250 W offrant une assistance électrique maximale de 25 km/h. La batterie Panasonic offre quant à elle une autonomie d’environ 75 km. Avec des pneus Pirelli, des disques de freins Magura, une courroie Gates carbon Drive, et un poids de seulement 15,5 kg, le vélo électrique MV Agusta se veut haut de gamme, avec un positionnement tarifaire en conséquence : à partir de 3 690 € pour le RR et 4 290 € pour l’édition limitée RC.

MV Agusta se lance dans la mobilité électrique

Conçus et développés en Italie, les VAE MV font office de premier pas sur le marché de la mobilité électrique urbaine pour la marque. Une occasion également pour MV Agusta et son P.-D.G. Timur Sardarov de tester le marché avant de proposer d’autres véhicules, que ce soit des trottinettes ou même des scooters électriques.

SPONSORISE

Actualité Mv Agusta

Toute l'actualité

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Mouai... on reste sur un VAE bridé à 25 km/h, qui plafonnera au delà de cette bride fatidique, où il faudra trainer les 25.5 kg et vaincre la force d'entrainement du moteur (à priori, dans le moyeu de la roue arrière).

La faute à cette stupide norme européenne, alors qu'au US, les VAE sont bridés à 20 miles/ heurs (soit 32 km/h = la vitesse tolérée dans nos hyper centres).

Autan acheter un scooter élec qui atteindra les 45 km/h sans pédaler... voir un peu plus pour ceux qui ont le permis moto. Le tout sans prendre autan de place au sol qu'un SUV...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire