Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Reportage - musée Maurice Dufresne: les motos

Dans Moto / Loisirs

 Nous repartons à la découverte des musées et collections privés. Aujourd'hui, cap sur le département de l'Indre et Loire. Et c'est plus précisément à côté d'Azay-le-Rideau que nous avons visité l'incroyable musée Maurice Dufresne...

Reportage - musée Maurice Dufresne: les motos

 Après Savigny-lès-Beaunes, les Motobécane à Saint Quentin dans l'Aisne, le musée Pierre Certain de Celles sur Belle, ou encore le musée de Valencay dans l'Indre, direction Azay-le-Rideau et plus particulièrement le musée Maurice Dufresne situé dans le hameau de Marnay.

 Bon! Autant vous prévenir tout de suite, ce musée n'est pas exclusivement réservé aux motos, mais de nombreuses machines sont à découvrir au gré des allées. Et il y a tellement de choses insolites d'exposées dans ce lieu qu'il mérite que l'on s'y attarde un peu.

 Mais avant de vous inviter à déambuler dans les allées de ce musée, intéressons-nous à celui qui est à l'origine de cette collection, Mr Maurice Dufresne. Né en 1930 dans une famille de paysans, il apprendra le métier de maréchal-ferrant au sein des Compagnons du Devoir. Après avoir effectué son Tour de France (pendant lequel il rencontrera celle qui deviendra son épouse), il exerce son métier pendant quelques années. Mais il comprend très vite que la traction animale est appelée à disparaître et se lance dans la fabrication de remorques agricoles. Cette activité l'amènera à récupérer essieux de camions et ferrailles diverses, ce qui deviendra très vite son principal métier.

 C'est donc au gré de ses différentes recherches qu'il récupérera et amassera différents objets de la vie quotidienne, les sauvant ainsi d'une destruction certaine.

 Afin de mettre en valeur tous ces trésors, il achète en 1983 un moulin abandonné à Marnay. Après plusieurs années de travaux, le musée ouvre ses portes en 1992.

 Le lieu est agencé d'une telle façon que vous ne pouvez manquer aucun endroit du musée.

 Plusieurs motos sont donc exposées dans les différentes salles de cet incroyable musée.

 Cette petite Monet Goyon (à priori une 147 Z) a appartenu à un sapeur-pompier de Tours, le lieutenant Hilaire le Corre. 

Reportage - musée Maurice Dufresne: les motos
Monet Goyon 1926

 

 Toujours au sein des sapeurs pompiers de Tours, ce side-car René Gillet était le véhicule du chef de corps le colonel Jamain.

Reportage - musée Maurice Dufresne: les motos
Side car René Gillet

 

 Monet Goyon, enseigne créée en 1917, a construit de nombreux véhicules destinés aux mutilés de guerre.

Reportage - musée Maurice Dufresne: les motos
Monet Goyon

 

 Autre véhicule destiné aux personnes à mobilité réduite, le tricycle Poirier. La marque existe toujours du côté de Tours, mais a été absorbée par un grand groupe américain.

Reportage - musée Maurice Dufresne: les motos
Tricycle Poirier

 

 Ce triporteur Impérial, daté de 1945, était utilisé par la poste pour acheminer les colis en zone urbaine.

Reportage - musée Maurice Dufresne: les motos
Triporteur Impérial 1945

 

 Ce véhicule, construit par un certain Mr Rivenc, est propulsé par un moteur Motobécane. La description nous apprend qu'il a été utilisé pour des courses en France, mais aussi en Allemagne et en Suisse.

Reportage - musée Maurice Dufresne: les motos
Ciclo-car Rivenc 1928

 

 Autre modèle unique, la moto construite à la fin des années trente par un chef d'entreprise, Mr B. Boutin.

Reportage - musée Maurice Dufresne: les motos
Moto B. Boutin

 Avant de découvrir, page suivante, quelques objets insolites proposés dans ce musée, sachez que d'autres machines sont à voir et que des pièces viennent régulièrement enrichir le lieu.

 

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire