Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Sécurité routière : hausse en mars 2019, + 7,3 % de tués

Dans Moto / Pratique

Troisième mauvais mois consécutif pour la Sécurité Routière qui affiche ses chiffres de mars 2019. Le taux de mortalité en hausse de 7,3 %. 

Sécurité routière : hausse en mars 2019, + 7,3 % de tués

Après une hausse de 3,9 % en janvier et 17,1 % en février, le nombre de morts augmente encore en mars 2019 avec plus 7,3 %. Selon l'ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière) la hausse de mortalité se retrouve principalement chez les cyclistes (+8 %), les piétons (+5 %) et les cyclomotoristes (+7 %), une hausse qui touche surtout les agglomérations et le réseau autoroutier tandis qu'elle diminue sur les routes hors agglomération.

L'une des causes mise en avant serait la météo printanière favorisant les déplacements ainsi que la destruction massive des radars. "Ainsi le relâchement des comportements lié au vandalisme sur les radars, qui touche tous les réseaux routiers, est compensé hors agglomération par la nouvelle limitation de vitesse mais alimente la hausse globale de la mortalité observée en ce premier trimestre 2019" souligne l'ONISR... plutôt paradoxal puisque la mortalité est en chute hors agglomération.

Les chiffres

  • 250 tués sur les routes en mars 2019 contre 233 en mars 2018 soit 17 personnes tuées de plus (+7,3 %)
  • 4 416 contre 3 974 en mars 2018, soit 442 accidents corporels de plus (+11,1 %) en mars 2019
  • Nombre de blessés : 5 432 personnes en mars 2019 contre 5 005 en mars 2018, soit 427 de plus (+8,5 %)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En janvier c'était la fautes des radars vandalisés.

En février idem.

En mars c'est la faute de la météo.

Par contre si les chiffres étaient bons, ce serait forcément grâce au 80 km/h.

Quand ces ânes auront enfin compris que ce sont les comportements qui sont la cause première, on avancera.

L'an dernier, on disait que ceux qui font le choix de ne rien respecter, n'allaient certainement pas d'un coup avoir peur d'un panneau 80.

Mais bon, Emanuel BARBE et autre premier ministre ne peuvent pas le savoir en prenant leurs décisions depuis leurs bureaux parisiens et la seul expérience qu'ils ont c'est quand ils se font conduire par leurs chauffeurs.... exception faite de notre premier ministre qui c'est fait prendre , à l'époque où il était maire, a 155 pour 110, avec une voiture de sa mairie pendant un déplacement privé....on pourrait aussi en parler de ça, déplacement privé avec un véhicule payé par les gueux... décidément !!

Bon ils nous avaient annoncé 400 vies économisées... on en est où?? Ah oui c'est vrai, c'est la météo ce mois-ci... laissons encore mourir les gens sur nos routes dans les mois à venir en espérant ne pas croiser notre premier ministre en déplacement privé, et attendons l'excuse des mois prochains.

Incompétents, putain sortez un peu, vous constaterez que les gens freinent devant vos putains de radars pour re accélérer juste après!!

Le problème c'est pas les radars en pannes c'est les comportements !!!!!

Par

La Sécurité Routière dépense >8 MILLIARDS/an !!! (chiffre de 2014 en plus) voir https://www.modernisation.gouv.fr/sites/default/files/epp/epp_securite-routiere_rapport.pdf.

Donc 50 MILLIARDS dépensés depuis 2013 .... et aucune amélioration. Quelques millions pour reconstruire N-D de Paris, on sait où les prendre, non?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire