Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Sécurité routière : la baisse en trompe-l’œil des infractions

Dans Moto / Pratique

Le nombre d’infractions routières a diminué de 18 % entre 2017 et 2018. Un résultat, qui n’est pas dû à une baisse des conduites à risque, mais qui s’explique par la dégradation massive des radars.

Cette année, 24 millions d'infractions ont été relevées.
Cette année, 24 millions d'infractions ont été relevées.

Les services de police (hors polices municipales), de gendarmerie et le contrôle automatisé ont enregistré 19,7 millions d'infractions en 2018, soit 18 % de moins par rapport à 2017. Le chiffre a été annoncé hier par la Sécurité Routière, qui pointe du doigt le fait que « cette baisse mécanique s'explique principalement par la dégradation massive subie par les radars à la fin de l'année 2018 ». Preuve en est, les infractions liées aux contrôles des radars ont elle aussi chuté de 17,6 % par rapport à 2017.  Et il en est de même des recettes comme nous avions pu le voir récemment.

Les délits routiers en hausse de 6 %

Les comportements dangereux n’ont pas reculé par contre, au contraire même. Pour la quatrième année consécutive, les délits routiers (629 601, + 5,9 %) et les infractions les plus graves sont en augmentation. En tête des comportements les plus inquiétants et de plus en plus courants : les refus d'obtempérer (+ 36,3 %), la conduite après usage de stupéfiants ou le refus de se soumettre à un contrôle (+ 29 %) et les délits de fuite après un accident (+ 1,3 %).

La vitesse aussi fait partie des conduites à risque en hausse. Certains radars vandalisés, qui ne pouvaient pas envoyer les infractions aux autorités, ont continué à relever les vitesses de passage. Résultat, le nombre d’excès de vitesse a été multiplié par quatre dans ces zones.

80 % des conducteurs ont leurs 12 points

De manière générale, l’excès de vitesse, le franchissement de feux rouges et le téléphone au volant sont les causes principales du retrait de points sur le permis de conduite. En 2018, 14,9 millions de points ont été retirés des permis de conduire (-1,9 %).

Bonne nouvelle dans ce tableau bien noir, près de huit conducteurs sur dix disposent de leurs 12 points, et 85 % en possèdent dix ou plus. Mais près de 68 000 permis ont été retirés, un chiffre, là encore, en forte augmentation depuis l'année dernière, alors que les cinq années précédentes étaient orientées à la baisse…

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire