Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Anne Hidalgo officiellement favorable au stationnement payant des motos et scooters

Dans Moto / Pratique

Olivier Cottrel

Le second tour des élections municipales, repoussé pour cause de crise sanitaire, aura lieu ce week-end. Candidate à sa propre succession pour la Mairie de Paris, Anne Hidalgo a confirmé sa volonté de mettre fin à la gratuité de stationnement des deux-roues motorisés.

Bientôt tous les Parisiens à vélo ?
Bientôt tous les Parisiens à vélo ?

Opposée à Agnès Buzyn et Rachida Dati à l’occasion du second tour des élections municipales de dimanche prochain, la maire sortante Anne Hidalgo est soutenue par le candidat Europe Écologie Les Verts, David Belliard.

Déjà engagée à transformer Paris et à miser sur les transports en commun et le développement du vélo, cette alliance avec le candidat Vert ne fait que renforcer son ambition et sa volonté de mettre fin à la gratuité du stationnement gratuit des deux-roues motorisés dans Paris. Une position qu’elle a confirmée sur BFMTV : « Si nous sommes élus, nous lancerons les Assises du stationnement et cette question y sera posée. Personnellement j’y suis plutôt favorable bien sûr. » Une taxe qui ne s’appliquerait qu’aux deux-roues thermiques, laissant ainsi le champ libre à la mobilité électrique.

Pour David Belliard : « ce régime d’exception accordé pour encourager les automobilistes à circuler avec des véhicules plus petits » ne s’est pas avéré concluant. Pas plus concluant que les bouchons quasi-permanents sur certains tronçons ou que la saturation générale des transports en commun, serions-nous tentés d’ajouter…

Belliard de continuer : « Parce que nos enfants doivent pouvoir dormir en toute tranquillité, nous devons nous saisir du problème du bruit des deux-roues motorisés. C’est une question de santé publique ! Pour diminuer leur nombre, nous mettrons fin au régime d’exception offrant le stationnement gratuit. » Diminuer le bruit des deux-roues en leur faisant payer le stationnement… une logique plutôt bancale.

Il convient de rappeler que dans son programme de campagne, le candidat éliminé au premier tour tablait sur 35 millions d’euros de recettes annuelles pour la Ville de Paris. Les utilisateurs parisiens de deux-roues motorisés (entre 120 000 et 150 000 usagers sont concernés) paieraient ainsi 30 € d’abonnement annuel pour ensuite accéder au tarif résidentiel de 1 €jour. Les visiteurs paieraient pour leur part un « tarif normal ». On parle également d’un paiement au-delà de la 9e heure de stationnement avec des tarifs beaucoup plus salés : 1,50 € le ¼ d’heure dans les arrondissements centraux et 1 € dans les arrondissements périphériques.

Alternative réelle aux problèmes de circulation, la présence des deux-roues motorisés semble aujourd’hui déranger. Le résultat de l’élection municipale devrait aider à y voir plus clair rapidement sur la politique qui sera menée concernant les deux-roues motorisés dans Paris.

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire