Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Bonus écologique : les motos électriques encore oubliées

Dans Moto / Pratique

C’est le branle-bas de combat dans le secteur auto. Il faut à tout prix sauver le secteur, en proie à de grosses difficultés suite à la crise sanitaire du coronavirus. L’État vient ainsi d’annoncer une série de bonus écologiques conditionnés à l’achat de véhicules électriques. Des aides dont ne bénéficie toujours pas le secteur de la moto électrique.

Les motos électriques comme solution urbaine ?
Les motos électriques comme solution urbaine ?

Comme souvent pour relancer un secteur automobile en difficulté, les primes vont pleuvoir. Avec l'augmentation du bonus écologique pour l’achat de véhicules « propres », depuis la fin du confinement tout est bon pour inciter les usagers à troquer le thermique pour l'électrique.

Enfin, presque tous les véhicules. Car si les vélos traditionnels et vélos à assistance électrique sont dans les petits papiers de nos élus, les motos électriques sont une nouvelle fois les oubliées de diverses mesures de bonus écologique. Silencieuse et zéro émission, la moto électrique entre pourtant dans les clous des nouveaux diktats urbains.

L’objectivité nous impose tout de même de rappeler que le bonus écologique existe aussi pour les scooters électriques et les motos électriques. Il s’élève à 250 € par KWH, avec un plafond de 900 €. Un montant ridiculement faible comparé au coût du véhicule, et au bonus consenti au secteur automobile. Voilà pour la précision.

Pour le sentiment général, Didier Renoult, de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) résume : « L'électrique ne concerne que les urbains financièrement aisés, pourquoi limiter une aide à une partie de la population ? Ce serait injuste et clivant. Nous attendons bien plus qu'une prime mais nous n'avons pas de lobbies aussi puissants que dans l'auto ou le vélo pour défendre, non pas nos seuls intérêts de motards, mais surtout une logique pour faire admettre l'intérêt de circuler à moto pour améliorer la fluidité de la circulation et moins polluer. »

Si l’offre est encore restreinte, le marché de la moto électrique est en constante progression. Suffisamment pour pousser le gouvernement à revoir et adapter ses dispositifs de bonus écologiques ? Visiblement pas encore.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La France a toujours tout fait pour tuer l'industrie moto, pourtant florissante à une époque. On préfère engorger les villes de SUV plutôt que de fluidifier la circulation avec des 2 roues. Au nom de la sécurité routière, on a rien fait pour faciliter l'usage des 2 roues. Encore une fois, on préfère miser sur la pollution plutôt que sur le bon sens. Quand il s'agit de sauver Renault, on trouve plus facilement de l'argent que quand il a s'agit d'achever Voxan... et bien d'autres.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire