Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Circulation interfile des motos et scooters : des nouvelles expérimentations dès cet été

Dans Moto / Pratique

Après cinq ans d’expérimentation dans onze départements, l’interfile a été abandonnée. Simplement temporairement puisque la Sécurité Routière a annoncé que de nouvelles expérimentations allaient démarrer dès cet été.

La circulation interfiles est de retour !
La circulation interfiles est de retour !

C’était une avancée importante en faveur des deux-roues. L’expérimentation menée dans onze départements depuis 2015, autorisant la circulation interfiles des motos et scooters laissait entrevoir un cadre légal pour cette pratique largement répandue et jusqu’ici tolérée.

Finalement, l’issue a été tout autre puisqu’en janvier dernier, après cinq années, l’expérimentation a été jugée infructueuse. La Sécurité Routière rappelle également de façon directe que : « Les travaux que mène la Délégation à la Sécurité routière depuis 2015 ne visent pas à l'interdire, puisqu'elle n'a jamais été autorisée, ce que certains motards ont peut-être perdu de vue. Bien au contraire, elle vise à étudier les conditions dans lesquelles la circulation inter-files pourrait être autorisée, sécurisée, enseignée, et introduite dans le Code de la route. »

Alors qu’on croyait la pratique définitivement bannie, la Délégation à la Sécurité Routière a ainsi annoncé que de nouvelles expérimentations allaient avoir lieu à partir de cet été dans de nouveaux départements, mais aussi reconduite dans ceux de la première expérimentation. Des panneaux vont être déployés pour prévenir les usagers de la pratique de l’interfile. La Sécurité Routière mise également sur une meilleure communication autour de cette pratique. Le projet de décret précisant les modalités de la nouvelle expérimentation sera transmis au début du mois de mars au Conseil d'État. Son déploiement est attendu en juin.

Après cinq ans d’expérimentation dans onze départements, on pouvait penser que cela suffirait à en tirer des conclusions, mais visiblement non. Mieux informer, mieux communiquer, et tenir compte des recommandations des associations de motards, cela méritait bien cinq ans de réflexion !

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'ai vécu dans les Bouches du Rhône sur cette pèriode et surtout à son lancement.

Je suis motard, 95% de mes déplacements se font en moto.

Je n'ai JAMAIS vu la moindre information sur la circulation interfile !!

Il aurait été bon de sensibiliser les automobilistes au fait que les motards allaient circuler en interfile (même si ils le font déjà) et que donc la vigilance lors des changements de files devaient être accrue.

Sensibiliser les motards au fait que circuler en interfile se faisait à allure modérée, avec warning (en plus des codes).

Et surtout dans les statistiques il eu été bon de distinguer motards et scooteristes...surtout

Par

En réponse à anneaux nîmes.

J'ai vécu dans les Bouches du Rhône sur cette pèriode et surtout à son lancement.

Je suis motard, 95% de mes déplacements se font en moto.

Je n'ai JAMAIS vu la moindre information sur la circulation interfile !!

Il aurait été bon de sensibiliser les automobilistes au fait que les motards allaient circuler en interfile (même si ils le font déjà) et que donc la vigilance lors des changements de files devaient être accrue.

Sensibiliser les motards au fait que circuler en interfile se faisait à allure modérée, avec warning (en plus des codes).

Et surtout dans les statistiques il eu été bon de distinguer motards et scooteristes...surtout

En effet, sur Paris, je suis scooteriste justement et par évaluation des risques, je ne prends pas le périph' où l'interfile est légion. A l'inverse, en auto, je le prends.

Au final, je fais le même constat que vous, à savoir, zéro information sur le sujet à destination de tous les usagers et des motards et scooteristes qui sont tous au dessus des 20 km/h supplémentaires accordés sur la vitesse des autos doublées par l'interfile.

Par

ça parait tellement évident , une expérimentation sans réel cadrage sur le terrain , bon plus de 30 années d'inter file à moto sur Paris , ne changerons pas ma vie ou façon de rouler , mais sera peut-être un plus pour les novices

Par

La France n'a jamais rien fait pour favoriser la moto. Elle en a même tuée l'industrie. Pour sauver le lobbysme du 4 roues. Résultat, on voit plus de gens se déplacer seuls, en SUV, que de motos, en ville. Avec, à la clé, une démocratisation de l'usage du téléphone au volant et l'abandon de l'utilisation des clignotants et rétroviseurs.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire