Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Contrôle technique : qu'en pensent les constructeurs ?

Dans Moto / Pratique

Myriam Albert

Contrôle technique : qu'en pensent les constructeurs ?

Interrogés sur le sujet brûlant du futur contrôle technique moto obligatoire, les constructeurs Honda, Yamaha et Suzuki ont émis des points de vue plus ou moins tranchés. Si le premier est plutôt d'accord sur le principe, il reste selon lui plusieurs points à éclaircir, notamment les points à contrôler et le lieu où sera effectué le contrôle. Interviewé par Moto-Net.com, Pascal Delavenne, responsable du SAV chez Honda Motor Europe South explique que faire le contrôle technique dans les ateliers des concessionnaires moto pourrait résoudre le problème de leur taux de remplissage. Plein en été mais vides l'hiver, les ateliers souffrent d'un turn over important puisque « 10% des techniciens motos nous quittent chaque année, alors qu'ils ont été formés à la marque » déclare Pascal Delavenne. « Le contrôle technique pourrait être une solution à ce problème. Il faut intégrer la moto comme étant un vrai domaine économique qui fait travailler beaucoup de gens » explique-t-il.


Pour Yamaha, le contrôle technique moto sera rendu tôt ou tard obligatoire, même si le constructeur estime qu'il n'y a pas d'urgence à le mettre en place. Alexandre Kowalski, responsable de la communication chez Yamaha Motor France, affirme, toujours pour Moto-Net.com « sans vouloir attaquer les automobilistes, l'utilisateur de deux-roues est plus soigneux qu'un automobiliste. (…) Et au niveau de l'accidentologie, il n'y a pas de problèmes particuliers quant à l'entretien des deux-roues. ».


Suzuki pose la question différemment. « Si l'on se réfère à ce qui se passe en Europe, l'instauration d'un contrôle technique moto semble inéluctable. Il ne s'agit donc pas d'être favorable ou non, mais de faire en sorte que ce CT soit utile » résume Pierre Laurent Feriti, responsable de la communication chez Suzuki, à nos confrères de Moto-Net.com. Pour lui, l'important est que « le législateur doit conserver à l'esprit la spécificité de la moto ».


En résumé, les constructeurs semblent plutôt favorables au contrôle technique moto, mais bien des questions devront trouver des réponses pertinentes avant sa mise en place.


L'analyse complète sur Moto-Net.com.


SPONSORISE

Actualité Honda

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire