Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Ducati Hypermotard by Analog : Hyper8

Dans Moto / Préparation

Comment changer une Ducati Hypermotard en une vraie machine de course ? Tony Prust d’Analog Motorcycles, basé à Chicago (États-Unis) nous livre une masterclass en préparation moto avec un mot d’ordre : il n’est pas nécessaire de tout changer sur moto pour la transformer.

Pas mal l'Hypermotard transformé en machine de course.
Pas mal l'Hypermotard transformé en machine de course.

Tony Prust a longtemps été un pilote passionné. Quand une vilaine blessure l’a mis sur la touche, il a décidé d’ouvrir sa boutique de préparation de motos à Chicago : Analog Motorcycles. Bien lui en a pris. Avec la simplicité et l’efficacité comme credo, Tony a transformé une Ducati Hypermotard en une machine prête à prendre la piste : « Lorsque vous vous lancez sur la piste et que vous n’avez pas beaucoup d’argent, vous apprenez à faire beaucoup de choses vous-même. J'ai réussi à démonter les choses, à nettoyer, régler et reconstruire. »

La Ducati est prête à prendre la piste.
La Ducati est prête à prendre la piste.

Une vérité et une réalité à laquelle adhèrent tous les pilotes amateurs du monde entier. Faire les choses sérieusement avec peu de moyens, là est le vrai challenge des pilotes qui sillonnent les pistes aux quatre coins du monde.

Profitant de la proposition alléchante d’un de ses clients de participer au financement du projet, Tony a transformé la Ducati avec un objectif précis, la piloter en course : « Nous avons perfectionné ce que nous pouvions construire qu'il aimerait (une Ducati), que je voudrais piloter et qui pourrait être compétitif dans sa catégorie. »

Le choix s’est donc porté sur une Ducati Hypermotard 796 2010. Le moteur L-twin a été gonflé à 840 cm3, avec un kit performance MotoCorse et un QuickShiftet DynoJet. La moto profite également de boulons en titane et d’un kit chaîne 520 avec de nouveaux pignons.

Tony a aussi modifié l’échappement avec un silencieux en acier inoxydable de Cone Engineering. Il a remplacé les suspensions d’origine par celles d'une Ducati Hypermotard 1100S. Il a également emprunté les roues en alliage de 17 pouces de la 1100S, car elles sont plus légères, et les étriers de freins Brembo. Les pneus sont des slicks de course Metzeler, les maîtres-cylindres sont des éléments Magura HC3 haut de gamme et les durites de freins sont de Spiegler.

Maintenant il faut envoyer sur la piste.
Maintenant il faut envoyer sur la piste.

Les carénages du réservoir, la section supérieure, le garde-boue arrière comme celui à l’avant sont désormais en fibre de carbone.

Ne reste désormais plus qu’à étrenner la machine en course : « J'espère que j'ai les compétences pour le piloter rapidement et en toute sécurité sur la piste ! » On espère aussi pour lui.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire