Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Essai Gilera MP3 Fuoco LT 500 : le sportif de la gamme

Essai Gilera MP3 Fuoco LT 500 : un succès sans précédent

Essai Gilera MP3 Fuoco LT 500 : un succès sans précédent


Comme chacun sait, le Fuoco en lui même ne représente pas une réelle nouveauté, puisqu'il est apparu au catalogue en 2007 mais uniquement en version accessible aux détenteurs du permis moto. Son physique atypique n'a pas vraiment su séduire, on aime ou on aime pas mais le Fuoco fait parler. Sa proue volumineuse laisse transparaître deux feux lenticulaires, et le pare-choc tubulaire apparent ne laisse pas indifférent. L'ensemble jouit d'une fabrication qualitative même si nous aurions aimé une protection un peu moins ''fantaisiste''. La fixation d'un petit saut de vent fumé confirme l'ADN sportive de ce scooter, cependant, Gilera propose dans le catalogue accessoire un pare brise plus haut et réglable au tarif de 310 €. Bien entendu, le Fuoco a fait preuve de quelques modifications pour pouvoir valider son entrée dans la catégorie L5e : les voies s'élargissent de 4,5 cm soit un écartement de 465 mm entre les roues et l'on note également la position écartée des clignotants. Parallèlement, le marche-pied en aluminium reçoit la pédale de frein au pied diffusant le freinage intégral pour entrer pleinement dans la catégorie tricycle. Toutefois, celle-ci demeure toujours aussi mal placée et l'on préfèrera l'usage du levier gauche actionnant simultanément les deux disques avant ø 240 mm et la simple galette arrière du même diamètre.


Par rapport au MP3, le Fuoco s'avère nettement moins pratique : la capacité d'emport se résume à un coffre sous la selle (dont la superficie peut accueillir un petit casque), le porte-bagage arrière permettra de loger un sac léger que l'on pourra accrocher grâce au large tube d'acier faisant office de point d'ancrage. Gilera a pensé à introduire un top case en option ( 250 €) afin d'accroître le logement. Toujours sous la selle, on retrouve une prise 12V. L'instrumentation demeure identique au MP3 à savoir deux larges compteurs entourant un cadran digital. Ce dernier affiche une foule d'informations que l'on peut faire défiler d'une simple pression sur le bouton ''mode'' placé au commodo droit (deux trips, un odomètre, la température moteur). toujours au guidon droit, le Roll Lock fige le train avant jusqu'à la vitesse de 10 km/h.


une meilleure position de conduite


Essai Gilera MP3 Fuoco LT 500 : un succès sans précédent


Lors de la prise de contact de ce Fuoco LT 500 dans les rues de la capitale, Piaggio avait également mis à disposition des MP3, une bonne occasion pour nous d'effectuer des comparaisons. Certaines choses diffèrent : tout d'abord, la selle du Fuoco est plus haute que sur le MP3, couplé à un plancher plus bas. La conjugaison des deux donne lieu à une position du buste moins étriquée, plus naturelle mais aussi plus sportive. A bord du Fuoco, le pilote aura l'impression de dominer tandis que sur le MP3, la selle offre une position du corps plus basse et les genoux plus repliés. Une fois avalé les premiers kilomètres, le train avant du Fuoco LT 500 (issue pourtant de la même plateforme) se montre nettement plus vif et agile dans les changements d'angle. Cependant, le Fuoco n'accuse qu'une dizaine de kilos de moins que le MP3 500. En action, le parallélogramme procure une stabilité rassurante mais attention sur l'angle en passant sur une chaussée au revêtement où les roues de 12 pouces peuvent observer un léger flou. Aucune inquiétude à avoir mais cela peut surprendre ! Le Fuoco bénéfice d'une faible garde au sol limitant la prise d'angle car la béquille frotte assez rapidement le bitume. La motorisation ne présente aucune surprise puisqu'il s'agit du même moteur que le MP3 500 : le Fuoco hérite du bloc de type Master cubant à 492 cm3 à double allumage 4 temps, 4 soupapes développant 40 chevaux à 7250 tr/mn pour un couple de 46,5 Nm. Le Fuoco arrache ses 240 kilos sans problème, on profite d'une bonne souplesse et la puissance s'étale sur une large plage d'utilisation. Sur autoroute, le Fuoco atteint une vitesse de pointe légèrement supérieure à 150 km/h compteur, des performances qui autorisent des escapades lointaines d'autant que le couple prête à pouvoir dépasser en toute sécurité. Enfin, Piaggio préconise un entretien espacé, il faudra compter 10 000 kilomètres pour les vidanges et 20000 kilomètres pour le remplacement de la courroie de transmission.


Portfolio (22 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 BONJOUR.   Tres beau spécimen, je serais tenté de sortir mon chéquier, mais je vais attendre un peu . Toutefois , je me pose la question, si je résume bien il y a 2 versions : le FUEGO IE et le FUEGO LT, quel est la différence des 2 au vue du prix de 800 £  qui les sépare, chose a décortiquer. Il y a quelques jours j'étais partis pour un peugeot métropolis , et puis est arrivée le giléra fuego avec le permis B, ca me laisse a réfléchir , j'ai comme idée que le FUEGO va faire barrage au METROPOLIS car le prix du peugeot est un peut trop élevé, PEUGOT aurais du sans tenir a 8000 £, pour un 400 cc

Par Anonyme

 Bonjour, Comme vous le disiez très justement, il y a deux versions du Fuoco, la version LT est accessible avec un simple permis B (+ une formation de 7 heures obligatoire). Le Métropolis s'avère nettement plus pratique en matière de rangement et mieux équipé que le Fuoco, ce qui peut justifier la différence de 400 €. Après votre choix reste personnel ! bonne route à vous.

Par Anonyme

  Petite question peut -on  revenir a l'éclairage d'origine , c'est a dire les deux gros phares allumés ensemble ( a l'horizontale ), car a la francaise ils sont allumés différemment, car il sont allumés , le petit , celui de gauche et l'autre en dessous , ce que je trouve moins joli que les deux a l'horizontale, raccourcir les clignotants  arrieres c'est a dire tout a l'italienne l'orsqu'il est sorti en 2007 , sauf la pédale de frein .

Par Anonyme

:langue: bonjour , j aurai aimé une réponse à la question de NORVEGIEN  (je suis trés content de mon fuoco, à part le fait de devoir acheter une bulle haute) 

Par Anonyme

      Bonsoir.                    Et oui, comme je le prévoyais un peu, aucun possésseur de gilera fuego, trouve que l'éclairage avant  l'orsqu'il était conduisible avec le permis motos , etait plus agressif que maintenant ?  et que les clignotants arriéres sont quelque peu trop étirés? , bof il en faut pour tous les gouts me direz vous , mais soyons francs il était mieux a l'italienne,ça les gouts  et les couleurs, mais je préfere des spaghetis, que des patates, chacun ses gouts , bonsoir.  

Par Anonyme

 la versiion LT  avec le permi  B est  bien  c'est la  meme QUE  L'autre le s'eulle default on ne peux pas trouver des extentions ,,, moteurs ,,, carreneage,,   ou outres  exemple avee vous t-rouvée  des quittes poolinin inies ou d'autres trucs pours votre  scooter ?,,,????

Par Anonyme

 Bonjour, quel est la difference Entre gilera fuoco  500cc LT et gilera fuoco 500cc IE

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire